mardi 13 septembre 2011

Plage de repos





C'est une station balnéaire en hiver, Takapuna, et quelques chiens promènent leurs maîtres sur la plage à marée basse ; la mer est parfois turquoise, et soudain d'un marron gris de remugle ; du ciel déboulent quatre saisons, mais dix fois par jour ; dans les palmiers des chants d'oiseaux. A contre-jour trois buildings. Celui qui abrite l'équipe de France est à gauche, avec piscine semi-couverte sur le toit. Mon motel est au bout à droite, derrière une jetée. Hier, c'était day off. J'ai avalé "Orages ordinaires", de William Boyd, solide polar bourré de trouvailles, où il est question de refaire sa vie à partie de rien, de zéro, du vide. En ne comptant que sur soi, puis sur les autres, et tous les autres. De la fibre dans ses pages, qui tissent les liens. Alors j'ai pensé à la Comme Fou, nos aphorismes tchic-tchac en toile de fond.

21 commentaires:

L' ÉTERNITÉ ROMAN a dit…

Il y a le ciel, un livre, la plage et la comme fou qui commence toujours par 0 commentaire, le calme avant le bonheur, sur le pré.

L' ÉTERNITÉ ROMAN a dit…

Et avec l'azerty, hop ! ou comment passer du un au deux.

Ritchie a dit…

Claude, tu es vraiment particulièrement matinal. Ici, la lumière tombe petit à petit, peu à peu, lentement. ca reste lumineux mais le voile enveloppe la pluie qui vient à l'instant de redoubler de force. De la bruine à l'averse quasi tropicale. Ca tape sur les toits.

Ritchie a dit…

700 followers sur Twitter. C'est sympa, Twitter. En direct live, l'humour au bout du doigt. Mais ma "com'unité" à moi c'est vous.

Antoine a dit…

Le premier ministre Kiwi s'est excusé auprès des supporters neo-zélandais qui n'ont pas pu assister à la cérémonie d'ouverture. Les supporters français non plus, n'ont pas été transportés samedi. Mais ils n'ont pas encore droit aux excuses. En attendant, je lis "Les naufragés des Auckland" (La table ronde). Une manière de préparation psychologique? Au vu de la composition de l'équipe pour dimanche, nos craintes ne devraient pas être canucks après le Canada...uprès des supporters neo-zélandais qui n'ont pas pu assister à la cérémonie d'ouverture. Les supporters français non plus, n'ont pas été transportés samedi. Mais ils n'ont pas encore droit aux excuses. En attendant, je lis "Les naufragés des Auckland" (La table ronde). Une manière de préparation psychologique? Au vu de la composition de l'équipe pour dimanche, nos craintes ne devraient pas être canucks après le Canada...

benoit a dit…

Hé vi...nous sommes ton Boyd band ou ta joyeuse Boyd bande.

Ritchie a dit…

Ah ben voilà qu'ils se lèvent, mes potes. Ben alors les gars, ça boume. ici, c'est compo ragnagna. De toute façon, y a trente mecs de niveau identique. Allez, 28 en excluant Guirado et Estebanez et c'est tout. Du coup, il peut faire autant d'équipe qu'il veut Lièvremont, ce sera toujours flou. Quand tu mets Traille à l'arrière ou Heymans, c'est quand même pas la même chose, non ?
Mermoz-Marty, c'est pas Estebanez-Rougerie.
Oued-Pica-Bonnaire, c'est pas Hari-Laka et Titi... A n'y rien comprendre. Ou plutôt si, il n'y a pas de jeu, il n'y a que des hommes.
Tiens, ça va me faire un joli chronique dans lequipe.fr, ça...

benoit a dit…

Pour qu'il y ait du jeu, il fauut que tous ces "ils" arrivent à dire "nous" comme un seul homme. Et c'est bien là que, le serpent se la mord.

G.E. a dit…

Trop endormie encore pour faire des commentaires ;-)))

Ritchie a dit…

Ce n'est sans doute pas l'endroit pour se faire des câlins, c'est vrai...;-)

Ritchie a dit…

Et maintenant c'est à mon tour d'aller me coucher. Assez d'azerty pour aujourd'hui, en France. Demain, route au nord vers Whangarei pour Canada-Tonga. ca va découper.

Antoine a dit…

Comme le dit le dicton très anti-anglo saxon : un homme azerty en vaut deux.
Bonne nuit, Richard !

Seb en Ovalie... a dit…

Désolé,pour moi ces derniers jours,c'était page de repos à tourner en rond!Satané monde moderne qui sans modem nous prive d'azerty pour rebondir en terre du milieu!Internet dans le triangle des Bermudes...Dans notre rugby tricolore déplumé,comme ailleurs en France,ça fait un bon moment qu'on cherche au centre.Impatient comme soeur Anne,accompagnée de saint Marc,nous ne voyons rien de carré venir sur le rectangle vert.Pour que le sirop ne soit pas trop amer contre nos amis bûcherons Canadien,il faudrait visser une bonne charnière,pour éviter que Dimanche ce soit journée porte ouverte.Heureusement du match contre les Japonnais,je n'ai vu que les 5 dernières minutes,la tête ovale déconfite de Lièvremont version Bill Murray dans "Broken Flowers",et des joueurs "Lost in Translation"...

Frederic a dit…

"Whangarei"... ça sonne comme dans un film d'aventures...

J'avais coché la date de TGA - CAN dans mon agenda pour aller voir une belle partie de manchettes sous testostérone...

J'espère qu'il pleuvra pour décourager toute tentative de jeu ouvert...

Pronostic : 3-2 pour les Canucks (je précise... nombre de cartons)

Jamie Cudmore est mon idole !

Tiens, en pensant à Rougerie capitaine-ailier : je me souviens de cet entraîneur de XIII qui expliquait que nommer un capitaine à l'aile, c'était le signe annonciateur d'un grand nombre de "générales" bien préméditées... et donc à gérer le risque que l'arbitre puisse expulser les deux capitaines...

Bon, vivement que ça reparte... le repos, ça ne va qu'un temps !

Antoine a dit…

Enfin Seb le retour !
Quel excellent choix que Bill Murray pour illustrer ton propos.
D'abord parce qu'il a joué dans un film intitulé "Les bleus".
Ensuite, parce qu'on appelle tous de nos voeux un "Quick change" à cette équipe "Sur le fil du rasoir".
Mais peut-on vraiment le demander à Marc Lièvremont, "L'homme qui en savait trop...peu" ?

Seb en Ovalie... a dit…

Ravi de vous retrouver!Merci Antoine.Faut dire que Lièvremont depuis 4 ans nous fait un remake d"Un jour sans fin".

bauerraines24 a dit…

Ritchie.... j'ai un avantage sur toi, je n'ai pas besoin de me plonger dans la lecture d'un bon polar.... je suis un polar à moi toute seule.... Le suspens, c'est encore meilleurs quand on le vit....
MAIS (parce qu'il faut toujours un mais) tu as un avantage sur moi.... à la fin tu auras ton ou tes coupables....alors que moi.... je resterai 2 fois sur 3 sur ma faim....

Moralité..... la fiction vaut mieux que la réalité.... on lui fait dire et faire ce qu'on veut....et on atteint ses rêves...

Et pour revenir à un sujet qui nous préoccupe.... le rêve d'aujourd'hui, c'est de voir une vraie et belle équipe française de Rugby.... un vrai suspens....

Ritchie a dit…

Cécile, je te conseille vraiment "orages ordinaires". Si, si.
Autrement, allez zou, direction le nord. Après avoir chopé la compo AB face au Japon.

bauerraines24 a dit…

ordinaire, ordinaire.... damn it, j'ai pas mon dico sous la main.... et je ne sais pas ce que veut dire ce mot....
ma vie étant extra ordinaire, je ne peux me résoudre à ce mot.... même s'il s'agit d'un orage....et puis entre nous.... je n'aime pas lire les polars..... mais j'aurais suivi ton conseil pour un autre genre littéraire....
Allez.... au boulot Ritchie....moi... faut que je révise mon sommeil :)

Ritchie a dit…

Voyage au nord terminé : Auckland-Whangarei. A peine arrivé deux forfaits : Carter contre le Japon et Skrela pour toute la durée de l'équipe de France.

Ritchie a dit…

On spot au stade de Whangarei. vent, ciel couvert, lu;inosite extraordinaire. Le nord de l'ile du Nord, quoi... Samoa-Namibie on air. Puis Tonga-Canada. Il va y avoir du plaquage haut. j'aime...