mardi 10 avril 2018

1. Weber en terre d'asile


Ce qui sépare le droite de la gauche aujourd’hui n’est pas la laïcité, ni l’idée qu’on peut se faire du rôle de l’Etat, encore moins la sévérité à l’égard de la petite délinquance, non, c’est le rapport à l’immigration et l’intégration dans notre société des immigrés qui vivent actuellement sur notre sol.
Début juin sortira le «Dictionnaire des penseurs», co-écrit avec Christophe Schaeffer aux éditions Honoré-Champion. Jusqu’à sa parution, Comme Fou livrera à travers un série de chroniques des anecdotes sur certains de ces géants de toute la pensée parmi les plus méconnus. A commencer par un lituanien naturalisé américain. Ses parents nommés Gerber récupérèrent des passeports sur lequel était inscrit "Weber". Va pour Weber, direction les Etats-Unis où Yonah ben Yakov, rebaptisé Joseph Weber, naîtra au début du siècle dernier.

Devenu docteur en physique, Weber pense pouvoir capter l’histoire de l’Univers à travers un signal venu de l’espace et ce grâce à un détecteur d’ondes gravitationnelles de son invention, soit deux cylindres de 1,5 tonne chacun installés à deux kilomètres de distance l’un de l’autre. S'il perçoit une première onde en 1969, personne ne parvient à valider ses observations.
Son génie trouvera plusieurs prolongements entre 1972 et 2016 jusqu’à ce que soit enregistrée, vérifiée et annoncée une déformation de l’espace survenue à 1,3 milliards d’années-lumière. Ou comment un échec parvient à ouvrir de nouvelles perspectives. Au moment où j'écris ces lignes, j'apprends que le prestigieux Collège de France créé par François 1er l'éclairé vient d'ouvrir une nouvelle chaire intitulée «Migrations et Sociétés». On ne peut que s'en enorgueillir. 

9 commentaires:

Gariguette a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Ritchie a dit…

Je reviens vers toi très vite

Ritchie a dit…

Sylvie,
concernant le clivage droite-gauche, je me réfère à un sondage Kantar Sofres.
La question était : souhaitez-vous que dans les prochaines années on favorise en priorité l'intégration dans notre société des immigrés qui vivent actuellement en France.
Si l'ensemble des Français n'y est pas favorable (33% seulement), les sympathisants de "La France insoumise" et du Parti socialiste y sont favorables à 52% et 62%. Le Front National, Les Républicains et la République en marche, eux, n'y sont favorables qu'à 2%, 21% et 45 %.
Je voulais rester sur des chiffres.
Que l'expérience que tu as vécue dépasse les clivages est très encourageante.

Ritchie a dit…

Quant à Weber, ma foi, je souhaitais illustrer l'apport de l'immigrant dans le bien commun. Rien d'autre. Son impact dans notre perception de l'Univers est vital, puisqu'il est le premier à avoir ouvert une voie. A y avoir pensé concrètement, poussant plus loin les avancées fondamentales de Poincaré et d'Einstein. De toute façon, rien que pour la France, 200 000 titres de séjour sont délivrés au nom du droit de vivre en famille. Et un quart de la population française est immigrée ou enfant d'immigrés. Et, précise, François Héran, titulaire de la chaire du Collège de France, ça monte au tiers si on inclue les grands-parents... Ce qui est la réalité de notre société, voire de notre civilisation, qui fait du libre déplacement sur la Terre une droit inaliénable.

Gariguette a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Gariguette a dit…

Mais oui Richard, nos posts se sont croisés et je te réponds que les immigrés et enfants d'immigrés sont tous dans le "presque" ; presque Français, presque inclus, presque heureux . C'est sur le "presque " que je travaille .
Si Christophe est dans le coin, il pourrait sûrement nous parler de ce livre délicieux de Vladimir Jankélévitch "le je-ne-sais-quoi" et le "presque-rien" . " La lueur timide et fugitive, l'instant-éclair, le silence, les signes évasifs – c'est sous cette forme que choisissent de se faire connaître les choses les plus importantes de la vie ."
Pas mal non ?

Ritchie a dit…

Pas mal, oui...

Benito del planchot a dit…

Hâte de me plonger dans votre ouvrage...Voui-voui-voui...Oh voui alors!!

Ritchie a dit…

Benito del planchot ah ah ah, piting qu'est-ce que tu m'as fait rire...