samedi 6 juin 2009

asM le Maudit


C'était écrit. Du drame à l'état pur. Beau comme de l'antique. Le pathos prégnant. Clermont maudit la nuit à Saint-Denis. Equipe d'entreprise pourtant. Mais qui n'a rien entrepris. Club de patronnage plutôt. A coté du stade Michelin, l'usine et le cimetière. En attendant, bravo l'USAP ! Ici, à la Comme Fou, on l'avait dit et répété. Perpignan champion de France. Avec les tripes, l'envie, la fougue. Avec le rugby, quoi ! Christian Califano vient de me suggèrer qu'il y a "une autre façon d'entrer dans la légende qu'en gagnant le bouclier : c'est en le perdant trois fois de suite." Les Clermontois ne s'en relèveront pas. L'an prochain, ils ne seront pas en finale. Cette génération-là est rôtie. On prend les paris ?

10 commentaires:

Rosa Puente a dit…

Pas la télé, mais un blog qui nous tient informés... merçi!

Ritchie a dit…

Rosa t'es championne de la Comme Fou. Le Sang et l'Or furent les couleurs les plus fortes, les plus belles, les plus chaudes. Vive la beauté. Gaby et moi t'embrassons

winrab and C° a dit…

Pas vu non plus, viens de rentrer.... et mes couleurs sont haut portées !
Merci à eux, merci à toi...

G.E. a dit…

Vu et bien aimé! Plein d'émotion, puis avec des commentaires d'un expert!
Ca aurait été bien d'être au stade, rien que pour l'ambiance!

Ritchie rincé a dit…

J'en reviens. Nuit blanche avec les Sang et Or. Petit déj à Roissy. A l'ancienne. 12 h non-stop. Même pas mal. Une soirée avec Brennus, c'est sympa. J'étais assis à côté de lui. Il a la bouille ronde.

Pierre-Olivier Carles a dit…

Je te trouve dur avec les Clermontois... Ils ont fait un match et essayé de mettre leur jeu en place, avant d'être pris dans le rythme et l'envie par l'USAP.

Je sais que ça ne veut rien dire, mais l'USAP a plus gagné que l'ASM n'a perdu à mon sens.

PS : Ce type de malédiction n'existe pas, mais je crois qu'ils auront effectivement du mal à s'en remettre et à revenir l'année prochaine à ce niveau.

Antoine a dit…

Une ambiance magnifique, un jeu Clermontois Jameso-dépendant et défaillant, une médiocrité perpignanaise en 1ère mi-temps transfigurée en 2ème.
Et Porical en équipe de France, SVP.

Ritchie freudien a dit…

Quie aime bien chatie bien. Eric Blondeau, le préparateur mental de l'ASM, est un ami de longue date. Pour lui, j'aurai bien aimé que Clermont l'emporte. Ce type est très trés fort dans son domaine. Il m'a parfois fait profité de ses connaissances. Bluffant. Mais je trouve que les Auvergnats ont joué en début de match comme des robots. Trop de jeu au pied. Seul Floch derrière a été animé d'une envie débridée. James, mis à part sa passe au pied, n'a pas pesé derrière un pack qui avançait. Trop lisse. Au bout de dix minutes, il devait y avoir 17-3. Dommage pour eux. Ensuite, au lieu de rester compactés, ils se sont éparpillés. Cette année, tout était avec eux, de leur côté. Cet échec est d'un autre ordre que sportif. Il est structurel et quasi psychanalytique.

christian a dit…

Soirée sous gonflée pour les pauvres pneus Michelin...

Ritchie en fin de débat a dit…

Est-ce que ceci clos le vote de la Comme Fou family concernant la chute de la marque jaune ?