mardi 22 décembre 2009

Tout à la main


Je vous offre, en guise de cadeau de Noël, ces deux phrases d'un capitaine, ô quel capitaine. Le plus grand de tous : "Mon souci premier n'est pas de gagner mais de me réaliser en tant qu'individu. Ce qui est essentiel, c'est de construire, de s'investir et de grandir". De quoi partager, échanger, rebondir, relancer. Bref, de quoi donner à la Comme Fou l'occasion d'un jeu de mains sur le clavier. Et puisqu'on reparle du Toulousain Fred Michalak à la mêlée, tout neuf, ce contre-pied nous rappelle que rien n'est perdu tant que tout n'est pas joué...

24 commentaires:

rugbymane a dit…

L'année Fred je vous dis...et ce serait tellement...Allez temps de vous souhaiter de joyeuses fêtes voilà...salut et à l'année prochaine...bises et tout ça...

Gilles2 a dit…

Petite phrase de fin d'année? Celle-ci
en guise de contrepied, dûe à l'inusable Paul Valéry : "Mettez des chaussons trop petits aux danseuses, elles inventeront de nouveaux pas". Plus optimiste, ça existe???

cds a dit…

Chavez : "Si le climat avait été une banque, on aurait déjà trouvé des solutions pour le sauver"…
(qui n'est pas sans me rappeler l'excellence de Brecht: "Qu'est ce que le cambriolage d'une banque à côté de la création d'une nouvelle banque?")
(et aussi Pierre Dac : "la prévision est difficile surtout lorsqu’elle concerne l’avenir" et "si la fortune vient en dormant, les emmerdements viennent au réveil…")
Buona Sera! :o)

Gilles2 réactif a dit…

Pierre Dac encore : "Quand les bornes
sont dépassées, il n'y a plus de limites"...

pierrot la tombal a dit…

Bon, si on en est aux citations de Pierre Dac, en voici une que j'adore:
Un concerné n'est pas forcément un imbécile en état de siège pas plus qu'un concubin n'est
obligatoirement un abruti de nationalité cubaine.

Ritchie si tacion a dit…

C'est marrant, la Comme Fou : on part avec John Eales et on poursuit avec Pierre Dac, en passant par Paul Valéry et Bertold Brecht... Avec qui arriverons-nous ?

Seb United Artists... a dit…

"Du chaos naît une étoile" Charles Chaplin. Amis de la "comme fou" en cette occasion,je vous souhaite très chaleureusement,un joyeux Noêl et une future très bonne anéée 2010.Profitez bien des fêtes en famille ou entre amis,et n'oubliez pas que dans les yeux de vos proches,scintillent également "Les lumières de la ville".

Vinosse a dit…

Philippe Séguin, premier président de la Cour des comptes: «Ce n'est pas parce que les caisses sont vides qu'elles sont inépuisables».

rugbymane a dit…

et moi de vous souhaiter pour le first of next year tout un tas de sonates en formes de pétales de rose pour sortie de nuit d'amour glissante sur le frémissement de la soie et de chapon e de céréales au foie gras...en appelant sur vous la bonne fortune... e puisqu'il faut citer, citons attendu que après le 31 "Rien plus jamais ne sera comme avant et c'est demain qu'on commence" ça de...Richard Brautigan...

matthieu a dit…

Dsl, la besace est vide de citation, Ci ce n'est les Beatles, avant chaque retour aux coteaux : "Get back to where you once belonged". Belle fêtes à tous. Bien à vous.

Juanito a dit…

J'ai toujours aimé celle-là:

La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible

Woody Allen

rugbymane a dit…

Juste l'été alors ou aux beaux jours, parce que par temps de pluie ou dès qu'il neige dans nos vies on y chemine jamais sans capote, et voici d'un secret véritable, and all it's true man...mais c'est avec tout ça zallez me faire louper l'heure du départ...d'après vous les portes je me les lessive ou pas...genre gratifications domestiques et immédiates...et d'un autre petit secret véritable, la propreté rend moins âpre le retour at home...

Pierre-Olivier Carles a dit…

Bon, ben moi aussi, je vais lâcher ma citation et elle est de première importance à mes yeux, parce que c'est l'un de mes mantras depuis toujours...

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."

Mark Twain (qui a un vrai nom de rugbyman pour un américain... :-))

Vinosse a dit…

J'ai connu un pilier qui s'appelait: Jean-Marcel CHTELAMAIS

Gilles2 a dit…

Oui, mais Mark Twain est un pseudo (un
peu comme "1 homme et demi" ou "le massif central" dont était affublé le Merle moqueur). Son vrai nom : Samuel
Langhorn Clemens. Son pseudo il l'avait choisi du temps qu'il travaillait sur un steamboat qui allait et venait sur la Mississipi: il
s'agissait de mesurer la profondeur au moyen d'un filin, et mark twain voulait dire marque deux (mesures)...
Et voilà!

looking for cds a dit…

Des chercheurs qui cherchent, on en trouve, mais des chercheurs qui trouvent, on en cherche!

Frederic a dit…

John Eales est un seigneur... je refuse la surenchère des citations ;-)

Avant de m'éclipser provincialement quelques jours plus ou moins offline, je profite de la tribune de Maître Richard pour souhaiter à tous Joyeux Noël !

Mon cadeau aux amateurs est sur mon site (c'est pas de la promo sauvage, c'est sincère !). Ca fait plusieurs mois que je suis bouche bée et mâchoire tombée devant des reportages filmés sur le rugby de 1901 (!!) restaurés et commentés par le British Film Institute... c'est magique, c'est émouvant, c'est fort : c'est du rugby (*) ! et c'est ici ...

(*) c'est du Rugby League (Northern Union) et ça se joue encore à 15 (le passage à 13 viendra plus tard, en 1906)... œcuménique, non ?
Hasta Luego !

Gilles2 tout sourire a dit…

Merci cher Frédéric, quel beau cadeau!
J'adore le rythme saccadé, les scrums
et le placement sur le terrain sont de
vrais poémes. Et quel public, joyeux,
rigolard... Oui, un vrai cadeau.
Encore merci, et puis joyeux noël et bonne année à toi et à tous.

pierrot la tombal a dit…

Superbe Frédéric!
Et good game à tous pour ce réveillon...

Antoine a dit…

Joyeux Noël à toutes et à tous.
ET merci à Frédéric pour ces images dont nous avions discuté lors de notre ruck à 3...

Ritchie de retour a dit…

Tout ça fait une jolie besace à mettre au pied du sapin.

Tiger en vadrouille a dit…

Joyeux Noël à tous...

Ritchie dernière boule a dit…

Eh oui, allez, c'était un bon et joyeux noel. On aurait beaucoup de choses à dire sur ce qui nous entoure. Et pourquoi pas, un jour, réunir la Comme Fou pour un Noel des Enfoirés... A suivre...

Pierre-Olivier Carles a dit…

@Gilles2 : Merci ! Je ne connaissais pas cette "histoire"... ;-)