mardi 13 avril 2010

Points serrés


Saramago additionne les virgules, Céline multiplie les exclamations et les suspensions, Benoît Jeantet, lui, serre les points. "Ne donnez pas à ...", son dernier opus en date chez Atlantica, cent pages d'un récit qui tient de la nouvelle, joue dense. C'est un livre qui se lit avec les oreilles, ce qui est assez étonnant, vous l'avouerez. Il jazz façon be bop, allitére sans discontinuer, tord les sons et les sens. Une réussite. C'est neuf et frais sur un sujet pas facile à mener. La cambrousse, les bouseux, l'alcool mauvais, le racisme Dupont pas la joie, et un mot de rugby, tiens donc... Allez, commandez et jetez-vous dessus. Ca se lit d'un trait. Dans l'unité voulue de lieu, de temps, d'action. Un western cassoulet. Tout pour le déséquilibre alimentaire.

29 commentaires:

Seb truc de ouf... a dit…

Complétement déjanté,façon puzzle!Ça ventile à tous les étages.Ça gaze proprement.Ça va faire du bruit.Ça chambre à part de tous ces écrits ordinaires,sans essence.Ça mélange avec une alchimie parfaite le sens et les formes.Points sérrés et mains tendues.Sans conflit d'intérêt.Benoît quel gonze.Ce bouquin un délice aux oreilles.Cassés,triturés,malaxés,remodelés,deviennent les maux sous ta plume au verbe fleuri.Ennivrante ballade.Musicale.Aux quatre saisons,tu as piqué les violons dingues de Vivaldi.Ici point de buffet froid qui déteste les arpèges.Blier en deux devant nombreuses trouvailles truculentes.Du bonheur en sauce Soulace.Papa en plat principal.Rien ne le dessert.Taiseux au langage pittoresque.Profil paysan ariégois ou jour de fête à Montmartre,de Tati à Depardon.Portrait sensible du paternel et d'une époque à l'ivresse du temps jadis.Revois mon grand-père en Saône et Loire,arbitrer des coqs qui s'embressaient de se voler régulièrement dans les plumes.Revois les cafés et les pancartes jaunies.Comme le ventre de mes aieux au contact du blé.Et l'Algérie cette grande muette.A table jamais elle ne servit.Puis le travail "servile" à la ville.Benoît du coq à l'âne,ce livre,un bestiaire formidable.Proses aux rythmes diablement efficaces.Ça swingue dur chez Jeantet.Tous à vos partitions,magique est sa potion."Qu'un seul tienne les autres suivront".

Ritchie a dit…

Des Jeantet, ça c'est sûr. T'as raison Séb. Son "Ne donnez pas à" me fait penser aux "Chiens de paille".

pierrot la tombal a dit…

Oui moi aussi j'ai beaucoup aimé ce livre et son étrange découpage aux points serré...
J'attends que les mots justes me montent pour en parler sur mon esprit tout emmêlé...

Ritchie a dit…

Certain que "Ne donnez pas à..." ne se lit pas comme du Jean-Paul Dubois au fond de la forêt. C'est roboratif et tout à la fois enlevé. Suis fan.

Rosa Puente a dit…

C'est décidé, "ne donnez pas à" je l'embarque avec moi dans mon repos cévennol !

matthieu a dit…

Antoine, tu as loupé les desserts, une petite tuerie...

Ritchie a dit…

Et moi j'ai loupé les cafés sur le Boulevard Saint-Michel. Mais bon j'étais avec mon pote séb, l'homme qu'à traversé Paris à pied dans la neige pour venir au rendez-vous annulé et qu'à jamais râlé. un exemple, ce type. Bon, c'est vrai, les desserts... Du coup, j'ai attaqué une sieste répératrice d'une demi-heure dès mon retour, j'suis comme ça moi ! Pas de quartier! Un guerrier ! en parlant de ça, suis allé voir hier soir avec Gaby "Green Zone". Là aussi, une "tuerie"...

rugbymane a dit…

Oui fort agréable cette interzone amicale...et toutes ces libanaises libations...Plus le café pris avec Gilles, Le Tigre et Fred avec lequel j'ai poussé un bout de chemin, à pied il faisait beau, la douceur de l'air, tout ça....et Braut by train...

Ritchie a dit…

Y'a des jours comme ça qui ne devraient pas finir.
Le prochain coup, en ce qui me concerne, je reste jusqu'à la tombée du jour...
ce sera en juin, donc...

Antoine a dit…

Bien désolé d'être parti si vite. Mais heureux du moment passé. A très vite, donc !

matthieu a dit…

Viens de regarder MRC. Mourad B semble de plus en plus serein, les résultats du sportif venant valider ceux de la gestion... A voir.

Ritchie a dit…

Maintenant c'est une horde de supporteurs asémistes qui s'abat sur moi depuis mon "opinion" dans votre quotidien sportif préféré...

Antoine a dit…

Solidarité !

Gilles2 enthousiaste a dit…

"J'ai bien mangé, j'ai bien bu..."(air
connu, mais Al Dar mérite qu'on y insiste!). J'ai aussi bien ri et bien aimé ce déjeuner. Donc, merci aux 7 convives et dommage pour ceux qui manquèrent... En juin le prochain? ça
paraît loin, pour ceux qui on faim!
Et en plus, ça rime, on dirait presque
un haïku?

Ritchie a dit…

Cela dit, les supporteurs montferrandais, ils doivent bien fermer leurs bouches ce soir. James, trois buts foirées consécutivements et l'ASM menée à la mi-temps. Parra qui entre, prend les buts, en marque trois d'affilée, ajuste la transformation face aux poteaux pour bien montrer que c'est lui le patron et Clermont qui l'emporte. James : un mental de biscotte !

G.E. a dit…

Il manque la photo de cette nouvelle rencontre!

Ritchie a dit…

Rencontre de Comme fou dans le plus simple appareil. Désolé.

matthieu a dit…

Mea culpa pour la photo. j'avais l'appareil... James est défaillant, Para a du caractère

rugbymane a dit…

Ben voui quand Parra shoote l'art Verne Cotterise...mais on ne m'enlèvera pas de l'idée que le coach kiwi, et ça vaut d'ailleurs pour pas mal de ces éminents confrères, tient la bride de ces joueurs, ça sent le schéma pré mâché tout ça, même le capitaine n'ose pas prendre la responsabilité ( une décision pas toute simple j'en conviens) d'aller voir son buteur défaillant et de lui demander de passer le tee...fut un temps où le capitaine par delà les consignes restait propriétaire du match contre vents et marées, au risque parfois de demander une mêlée de trop en lieu et place de la pénalité qui aurait pu aurait du...triste époque où les joueurs sont infantilisés à l'extrême...le rugby voudrait calquer son mode de fonctionnement sur certains principes entreupreunariaux...mais c'est aux pires heures du paternalisme que tous ces gens ( les coachs) nus renvoient...c'est désolant

Seb sans petit déjeuner... a dit…

T'as raison Ritchie mister Hyde James a le mental qui Cracotte,en pleine déconfiture,comme dirait "Le fils de l'épicier".

pierrot la tombal a dit…

Le formatage Benoit! le formatage... Les statistiques, le tour de bras et la masse graisseuse. Le rugby professionnel va de plus en plus vite, mais les hommes viennent de moins en moins loin...Façon de parler bien sûr!

Ritchie a dit…

Bon, critiquons le rugby pro, pas de souci, mais j'ai le souvenir d'horribles parties de manivelles avec public entrant sur le terrain, etc... Vilain. Là, quand on voit Bourgoin-Toulouse, Bayonne-Brive, Toulon-Perpignan, ça a de la gueule, y'a des exploits, du temps de jeu, des passes, de l'engagement. Désolé, je n'adhère pas au discours passéiste. J'ai commencé à écrire en 1983 et je peux vous certifier que le rugby pro a fait du bien.

matthieu a dit…

C'est sympa de voir Wilkinson pilou-pilouter (un peu comme Merhtens à l'époque). Il semblait bien heureux, comme après ce drop magnifique des 50 mètres. Pour Brunel, le travail physique serait la cause d'une entame un peu môle. Comment sera Tuilagui en forme alors ? Paris... en espérant mieux la semaine prochaine. Ce soir, gros match en perspective. Allez, bonne soirée.

rugbymane a dit…

Qui critique le rugb pro? Personne ici il me semble...juste, en petit amateur pour ce qui me concerne...des choses me dérangent...voilà tout...Brock James ok un petit mental...mais enfin...à un moment, son capitaine aurait du pouvoir lui faire comprendre de...ahem...peut-être passer la main...c'est tout ce que je voulais dire...sinon oui, ça avait de la gueule...Toulon-USAP un bon match...oui, oui...après des supporters sur le terrain...aussi j'ai vu ça oui...une fois en cadets, pauvre match...certains supporters sont rentrés...plein d'adjectifs sauvages à la bouche...et ben..on les a juste "raccompagné" à leur place... franchement, c'est ni mieux ni pire que tous ces gros beaufs qui sifflent à longueur de Match...les cloches à vache ça avait un certain charme...mais je suis un nostalgique d'autrefois et j'assume...

Ritchie a dit…

Effectivement, on peut préférer les Chiens de Paille à Gladiator, ça fait sens.

pierrot la tombal a dit…

Ce que je voulais dire(comme Benoit, je crois...)c'est que le rugby professionnel, à tendance à aseptiser les caractères... les managers ont pris le pas sur le mental d'antan...
Sinon, je me régale devant certains matchs...
Mais je suis vieux et con, et tout doucement je m'habitue!

Ritchie a dit…

Pour les managers, suis d'accord. en partie. Il y a un paquet de malades, Novès en tête, de corporates, type Cotter, mais à côté de ça, regardez Catinot, Pemeja, Saint-André, Brunel, Béchu, Landreau, Mannix... Des passionnés... La proportion des hommes sur terre, en fait...

rugbymane a dit…

Ce que Saint-André a réussi à faire à Toulon me laisse sans voix ( je ne suis ni spécialiste, encore moins versé dans la cartomancie, mais je les verrais bien soulever le Bouclier...)..Le président du Ercété dont je ne suis pas le plus grand fan, peu s'en faut, a eu du nez, il a retenu les leçons, payé pour voir comme on dit au poker...et quoiqu'on pense de Mr Mourad, sans lui ce grand club en serait encore et toujours à se morfondre en Pro D2...Juste Respect...cela fait du bien ( moi ça me rajeunit voilà...pour plein de raisons)de les revoir si haut si fort...Idem pour le Racing, Berbize vous a comme ça des airs mutiques et psychorigide mais bon...Là encore respect...Le CSBJ qui se maintient en voilà une autre de putain de nouvelle réjouissante...Songez à l'équipe dont il pourrait disposer si et seulement si...Novès, et bien avec l'age il s'aigrit( le pouvoir absolu...voilà à un moment...) , il faut bien en convenir...Mais bon, eu égard à son parcours, à ses résultats (souvent assortis de très belle manière quand même!) passés ( cette saison je maintiens, il me faut être honnête même si... que Le Stade mérite sa 5em place...Et certainement pas de décrocher un titre...

matthieu a dit…

"Toulouse ne mérite pas", il faut le dire vite. Il mérite moins que Clermont ou Toulon. Pour les autres, La Coupe d'Europe n'est plus qu'un souvenir. Les états de forme peuvent varier d'ici un mois. Quid de Toulon ? L'USAP sera-t-elle aussi palote ? Pas sûr, comme Brunel parlait de la période actuelle comme étant celle la de préparation physique. Pour la dernière finale, ils avaient remis la main sur le match en cours de 1ere mi-temps; hier, ce n'était pas encore le cas. Pour en revenir à la main mise de certains coaches sur le jeu, tant que les joueurs n'auront pas d'oreillettes, on a un peu de marge (en foot américain, n'est-ce déjà pas le cas ?). Quant à M. Boudejellal, tout juste auréolé de sa première place, il n'y est pas allé de mains morte avec notre ministre... Et oui, félicitations à lui, qu'on aime ou pas, comme M. Guazzini à l'époque.