samedi 12 mars 2011

Le fond du sot


Ca fait dix mois qu'on le dit. Qu'on l'écrit. Qu'on le crie. Saint-Marc n'est pas l'homme de la situation. Il ne sait pas faire passer son message, sélectionne son équipe en dépit du bon sens, fait passer ceux qui le critiquent pour des buses, confond méthode Coué et fonds de jeu et précipite le quinze de France, sûrement, dans le gouffre du néant. Il a beau publier son livre bleu, inventer le rugby A4, installer Chabal en tête de gondole, rien n'y fait. Les Tricolores traversent la pire période de leur histoire depuis 1991, c'est dire. Et maintenant, voilà qu'il boude, comme un gamin grondé par son père. Le quinze de France est au fond du seau et Saint-Marc l'y laisse. Des missions, des missions ! Sauf qu'il n'y a que la position du démissionnaire qui soit tenable pour lui, aujourd'hui.

36 commentaires:

L'ETERNITE ROMAN a dit…

Au fond du seau, l'y laisse, oui, les civets... Les commentateurs vont se déchaîner...
Le Pilier est très bon aussi, dans la métaphore culinaire...
http://le-pilier.blogspot.com/2011/03/italie-vs-france-chaud.html
Les

pierrot la tombal a dit…

Et maintenant, qu'est ce qu'on fait ?
Il est évident que le staff n'a pas les épaules assez larges...

Est-ce qu'il y a quelqu'un dans ce cuvette pour tout renverser?

FFR et FFF même bassine à grouillots

Ritchie a dit…

Ah là oui d'entrée de jeu, 5 heures du mat', Claude déjà lancé. La sot l'y laisse, effectivement, on sent l'art culinaire. Te dire que j'avais choisi ce titre pour "ça" est tout à fait vrai et va te flatter, Claudio
Pierrot, la cuvette est déjà renversée, c'est ça le problème... et y'a pas d'eau à la fontaine

Gilles2 transalpin a dit…

La cuvette de Flaminio, c'est quand même moins grave que le tsunami de Sendaï... Et la défaite de Rome moins sanglante que les combats lybiens...
Verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide, la victoire des Italiens me fait plutôt plaisir : serait-ce ma grand-mère florentine ou mon goût pour
la beauté sous toutes ses formes..?
Faisons mentir Cocteau qui disait : "Les Français sont des Italiens de mauvaise humeur", et marrons-nous!!!

matthieu absent a dit…

Suivais des benjamins et n'ai pas vu le match. Des moments bons et simples : jouer, encourager. Donc,
d'accord avec Gilles, bravo aux italiens !

Ritchie a dit…

J'attends de savoir si Saint-Marc va trouver cette défaite encourageante...

Antoine a dit…

ou pas si catastrophique...

Ritchie a dit…

Maintenant, la question c'est qui va -t-il virer ?
Chabal, Nallet, Pierre, Marconnet, Jauzion, Huget, Rougerie ?

matthieu a dit…

Ca paraît bien improbable, mais pourrait-il remonter le seau du fond, Dupuy ?
(Antoine, ;) )

Ritchie a dit…

Putaing, Saint-Marc vire Thion, Poitrenaud, Marconnet, Jauzion. Quel courage !
Bon, Chabal, y pouvait pas faire autrement...
Quant à Rougerie, il passe en commission de discipline...
Et il rappelle Lapandry et Palisson, whouuu, j'en reste scotché. Ce mec est un génie

rugbymane a dit…

Pfiou...Ce tournoi est nullissime de toute façon. Pas vu un seul match digne de ce nom. De standing international. C'est rétamé à côté d'un oeuf à la coque ce truc, ça sent le machin qui ne sert plus. Préféré et de loin Castres-ASM ou BO-Racing. Ah non mais de loin.

Ritchie en pleine bourre a dit…

Je vous raconterai un jour, de la Comme Fou, mais Saint-Marc en est maintenant au stade de l'insulte...
Pas joli, joli...
Le versnis craque. Cela dit avec ce qu'il prend ce matin dans votre épique, ça va lui donner de l'urticaire... La bande à Bonnot a sévi

Seb lecteur pince sans rire... a dit…

Ça dézingue ce matin dans l'Equipe,version tontons flingueurs bruitage en moins,mais chiffres et analyses de fonds à l'appui.La tête St Marc va avoir un sérieux nervous breakdown,page en double,cinq de chute,et Pi,l'epique qui prend parti,ça rigole jaune sur le maillon faible.La bande a Bonnot a sorti le drapeau noir sur le damier du jeu.Ça braque aussi légalement une plume acérée sur l'exécuteur Lièvremont qui boude,puis raye des vieux pour faire du "je",sans noyer le poison.Mes amis,ce midi à Marcatraz au menu des causeries,se sera "Buffet froid".

Gilles2 au rapport a dit…

Aperçu ML à la télé hier : n'ai pu me déterminer à le trouver pathétique ou ingénu...
Ritchie, ai transmis tes commentaires (et ceux de Benoît) à ma chère cousine
J'ai lu son livre "Un retraité"(Stock)pendant le we. Très joli petit livre qui raconte un rendez-vous manqué avec
le "grand". Bcp de charme, unevraie analyse en creux, de la tendresse sans illusion... Et, entre leslignes, comme une éxécution du "petit"...

Ritchie a dit…

Je vais l'acheter, ce livre. tu m'as donné envie.
L'épique, en revanche, n'est lus à lire entre les lignes
Séb, beau billet. Effectivement, buffet froid, je vois bien le truc ce midi... Excellent...

Ritchie a dit…

Et l'annonce du quinze de transe : rien de changé si ce n'est le centre. Le contraire de la politique. Traille-Marty. Et hop c'est parti. Putaing, le changement de Lièvremont. La révolution de balourd.
Je me trouve en forme, tiens, vu l'heure.
Allez, un camoumille et au lit

rugbymane a dit…

Traille-Marty. Hé bé couillu...Et Coco Delage, il est rappelé ou pas?

Ibsen a dit…

Une pensée pour Poitrenaud qui ne jouait pas contre l'Italie mais qui paye le match contre l'Angleterre...
Courage fuyons...
Même pas mal...
Belle réaction de Noves...et puis entre le palmarès de Jauzion et celui de ML pas vraiment photos non!
mais malheureusement on n'a pas finis de rire ...Jaune...Marty à voir après son attitude contre Bayonne...

Gilles2 a dit…

Traille certs, mais tellement prévisible... Quant à Marty, je n'ai jamais compris...

Ritchie a dit…

Lièvremont : "je regrette mes propos". Et j'vous raconte pas le sms qu'il m'a envoyé dimanche soir quand je lui signalais :" much ado about nothing".
Bonjour la cohérence, bonsoir le management. Contrition à tous les étages. Un colèrique atrabilaire.
Après, Palisson, Marty et Traille, on va se régaler dans le jeu...
Si ça perd, je pense qu'il va démissionner.

Antoine a dit…

Et si les joueurs laissaient filer le match samedi ?
Une forme de luddisme contre la machine à perdre qu'est devenue l'équipe de France...

rugbymane a dit…

Tu peux aligner n'importe quelle équipe. Tant que les joueurs ne seront pas "entraînés", ça ne servira à rien. La seule question à se poser ce n'est pas qui joue ? Mais plutôt comment on joue? Les entraineurs, les vrais du moins, ont tous un projet de jeu, et bien sur ils l'affinent au fil du temps et composent parfois en fonction des circonstances, bref, et ce n'est qu'en fonction du dit projet qu'ils choisissent tels ou tels profils de joueurs. L'an dernier c'était du Laporte, deux ans auparavant du Toulouse version années 80, et là on ne sait pas, on ne sait plus. Je veux bien entendre qu'il faille se construire dans le doute, comme il dit, mais avec deux-trois certitudes, au moins ça, sinon pas que le doute qui risque de vous pendre au nez...Le problème de ML c'est qu'il ne va jamais au bout. Il ne réfléchit pas au jeu qu'il veut mettre en place, il pense blanc puis noir, et à force il flotte dans le flou, il a les idées grises. Le QI entre deux chaises. Déjà pour commencer, avant de se voir en manager, qu'il revienne au credo de tout éducateur sportif digne de ce nom: j'explique ce que je voudrais, idéalement, éventuellement, voir être reproduit sur le terrain. et après coup, je dois aussi être à même de tirer les leçons d'une victoire ou d'une défaite. De donner l'impression à mes joueurs que je maitrise mon sujet. Or, soit il boude, soit il joue la carte de l'abattement. Il se ferme. C'est à ce titre le premier coach à décréter le huis clos pour lui-même. Et on ne le sait que trop à vivre refermer sur soi-même, on s'appauvrit. Je le plains lui et "temps de sa jeunesse" d'entraineur qui risque de faire une vilaine vieille.

Antoine a dit…

"Puisque ces mystères me dépassent, feignons d'en être l'organisateur."
Malcolm de Chazal

Frederic a dit…

tristesse... tristesse... cette déchéance est bien triste...

Je serai samedi au SdF, je me demande bien quel sera l'accueil des joueurs et du coach...

Gagnant ou perdant, je crains surtout de d'emmerder fortement pendant ce match...

Ritchie a dit…

Alors là non, les gars, ça va être un match d'enfer. Les eul vrai beau du Tournoi, piètre Tournoi. Les gallois vont mettre le feu pour la der de Shane Williams. Si on n'a pas un jeu de qualité, on va exploser comme des pastèques.

Antoine a dit…

Au passage, le JDD a perdu son Chroniqueur à barbe ?

rugbymane a dit…

Sur twitter, Antoine il rase gratis...notre ex Barbe bleue...Pour ma part, c'est Irlande-Anglettere que j'espère velu à souhait.

Ritchie a dit…

Il ne peut pas écrire toutes les semaines. Enfin, pas lui, d'ailleurs, son nègre.

Ritchie a dit…

Qui est basque, par ailleurs...

Frederic a dit…

on ne dit pas "nègre"... on dit "ghost writer", qui rime avec "ghost player"...

Gilles2 a dit…

Que telle équipe gagne ou perde, qu' importe. C'est le jeu, le rugby et lui
seul qui doit gagner, tudieu!!! moi, je commence à m'emmernuyer à les regarder tous ou calculer ou se résigner et surtout ne pas jouer. JOUER!!!
Effectivement, on ne dit plus nègre, mais, en bon français, oiseau de couleur (du moins avec l'accent : non plus un "négle" mais un oiseau de "couleue"... Désolé comme dirait Denisot.

rugbymane a dit…

Ah cher Gilles..Serait-ce donc qu'un "négle" ça doit avaler beaucoup de "couleue"...Re désolé...

Gilles2 a dit…

Ah, cher benoît, nous au moins nous jouons..., pour le seul plaisir de jouer!

rugbymane a dit…

Dès lors qu'on joue, déjà on peut faire son game...

Ibsen a dit…

Pour le game c'est over!

A voir la une de aujourd'hui sport! Au fond tout le monde est d'accord non!
http://static.blog.leparisien.fr/media/5/2689838140.JPG

Ritchie a dit…

Espéront que Saint-Denis ne soit pas "l'église du Christ"...
Oui, je sais c'est pas joli mais c'est l'actu du jour