mercredi 11 mai 2011

Quinze




Chaque fois qu'ils croisaient un barbu, Pierre Dac et sa clique lançaient : "Quinze". Comme au tennis. Absent de la liste des trente-deux psalmodiée par Saint-Marc, le velu ne phagocytera pas la Coupe du monde. Nous n'avons plus besoin de savoir ce qu'il pense pour satisfaire le lecteur et sa femme, ce qu'il dit, ce à quoi il rêve, pourquoi il joue, pourquoi il ne joue pas, ce qu'en pense son voisin. On va pouvoir écrire sur le rugby. Franchement, grand ouf de soulagement. Vous je ne sais pas mais moi je vais boire une petite coupe à la santé des Bleus, ce soir, à la santé de l'équipe de France, du rugby, et à ma santé mentale. Je ne me voyais pas être obligé de pister chaque Twitt du barbu entre le 28 juin et le 23 octobre. Brrrrr, rien que d'y penser. Du coup, je me sens plus léger, Fernand. Pas vous ?

24 commentaires:

Juanito a dit…

Pareil .. Et une coupe de plus avec bulles

Seb en Ovalie... a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Seb en Ovalie... a dit…

Pour moi se sera en shot,une "Raging Bull"!

Gilles2 grincheux a dit…

Moi qui suis tout sauf un spécialiste et encore moins un sélectionneur, j'
avoue que l'éviction de Chabal ne me rase ni ne me shampouine... MAIS, la présence de Mas est un non-sens, celle
de Marty et Poux me chagrine... Et si je me réjouis vraiment du retour de Barcella, je regrette l'absence de Guirado. Quant à l'éviction de Fritz zt Poitrenaud, Benoît en parlera plus savamment que moi, mais je n'en pense pas moins...!

Ritchie a dit…

Fallait dont l'équipe de France des fortes têtes ? Poitrenaud, Fritz, Bastareaud, Andreu, Malzieu, Chabal.
Tiens, je vous propose celle des oubliés : Poitrenaud - Andreu, Fritz, Bastareaud, Malzieu - (o) Wisnieswki, (m) Tillous-Borde - Nyanga, Chabal, Lapandry - Thion, Jacquet - Forestier, Guirado, Attoub.
Pas mal, non ?
Qui dit mieux ?

Gilles2 a dit…

N'en jetez plus...!!! je me limitais à Fritz et Poitrenaud pour les regrets
et à Marty et Mas pour l'effarement...
De toutes façons aucun de nous (et surtout moi) ne sera sur le terrain. Alors...
Et si on parlait de tout cela chez Al Dar un jour prochain comme le suggérait notre "justicier"..?

rugbymane a dit…

Moi j'ai suivi ça depuis une base militaire près d'Arpajon, où depuis deux jours, je joue les soldats allemands, ai perdu quelques litres de sueur, La vareuse, le casque et le fusil pésent plus que le monde en son entire, fait, surtout de belles rencontres ( des militaires fous de rugby entre autres, comme quoi),cotoyé mon meilleur ami au quotidien( ça faisait longtemps), remets ça la semaine prochaine. Et du coup très content de troquer l'habit de frimant contre celui du plongeur. Pfiou...

Ps: Commentaire de l'un des rugbymen de la base, alors qu'on suivait entre deux plans, l'annonce sur son iphone, vareuses boutonnées et bottes cirées, commentaire, donc, à peu près identique au tien Richard: " Oh t'as vu, il vire Cromagnon. On va peut-être parler de rugby maintenant." Et sur ce on est parti mater une révolte de prisonniers. Pour de faux, bien sur.

Ritchie a dit…

Tu veux dire par là que Chabal faisait de la figuration ?

Antoine a dit…

Nul doute qu'à l'annonce des résultats, Chabal a dû se "Likéfier"...

A part ça, Gilles, quel motif contre Mas ? Marty, oui, mais Mas ?

Antoine a dit…

Une petite chanson, sur l'air des Amants de Saint-Jean :


Je ne sais pourquoi j'allais jouer
A Auckland au rugby,
Mais quand un gars a pris un tampon,
J'ai frissonné, j'étais filmé

Comment ne pas perdre l’esprit,
Aimé par des foules éblouies
Car l'on croit toujours
Aux doux mots d'amour
Quand ils sont dits avec des cris
Eux qui m'aimaient tant,
Ils me trouvaient le plus beau du moment,
Je restais grisé
Sans volonté
Sous ses baisers.

Sans plus réfléchir, je leur donnais
Le meilleur de mon être
Spectateurs hypnotisés,
Je le savais, mais j’appréciais.

Mais hélas, à Auckland comme ailleurs
Une pub n'est qu'un leurre
J'étais fou de croire au bonheur,
Et aux choix du sélectionneur

Comment ne pas perdre l’esprit,
Aimé par des foules éblouies
Car l'on croit toujours
Aux doux mots d'amour
Quand ils sont dits avec des cris
Eux, qui m’aimaient tant,
Adorateurs d’un barbu imposant,
Il ne m'aime plus
C'est du passé
N'en parlons plus.

Frederic a dit…

Bonjour les amis,

Vos commentaires me font réagir dans trois directions opposées...

direction technique : n'y avait il pas trois "talons" dans les précédents "squads" de l'EDF ?

direction anxieuse-Masophobe : l'énorme pilier gauche de Northampton qui a mangé tout cru Nicolas Mas et ses camarades de 1ere ligne l'autre dimanche ne serait-il pas un de ces redoutables Tongiens à affronter pour la quailf en octobre prochain ??

direction loufoque et poilade à imaginer (en fait non, je n'arrive pas à imaginer...) Benoit en casque lourd et vareuse allemande :je pense immédiatement au plus mauvais, au plus affligeant, au plus "henaurme", au plus poilant de tous les films français de série Z "Le Lac des Morts Vivants" de Jean Rollin, 1980... avec plein de Zombies nazis dedans ! (j'imagine que Seb connait forcément...)

vous devez AB-SO-LU-MENT consulter
le résumé et les extraits du film chez ces déconneurs de nanardland.com:
résumé : http://bit.ly/sqZUj
vidéo (au début, après la pub): http://t.co/MC2RGs7

matthieu a dit…

Pourvu que dans 30 ans il ne passe pas "2011 : le XV de France en NZ". La maxime du site est "le pire n'est jamais décevant".
Fred, as-tu donné pour nous conditionner ?

Gilles2 a dit…

Cher Antoine, Frédéric donne déjà, en
partie réponse à ta question... On m'
avait suggéré de consulter un bon ophtalmo pour pouvoir enfin apercevoir
les qualités de Mas. Piqué, je me suis
efforcé de le suivre attentivement à chaque match. Et j'ai constaté que sur toute mêlée, fermée ou ouverte, sur tout regroupement, sur toute paercée, sur tout déblayage..., il est sempiternellement le dernier et de loin. Comme si cela ne l'intéressait pas vraiment. Et voilà

Frederic a dit…

Note de service :

les commentaires de "Blogger" ont désactivés pendant près de 48h suite à un plantage de leur plateforme...

Pour remettre en route le bousin, "Blogger" a du supprimer tout l'historique et tous les commentaires récents... les saillies poétiques d'Antoine, les tacles de Seb, les subtilités de Gilles, les mots de Matthieu... et aussi mon intervention longue, détaillée et spirituelle ;-(

Gilles2 a dit…

Merci Frédéric, je ne comprenais pas ce qu'il se passait... Antoine, je t'
avais répondu à propos de Mas (pas sûr
que ma réponse ait été subtile), n'ai pas le courage de recommencer : on en parlera au prochain ruck...

Antoine a dit…

Avec plaisir, Gilles !

Ritchie a dit…

Putaing, ça sent le Crazy Ruck.
Mais attention les gars pas avant juin, parce d'ici là, phase finale oblige...

Antoine a dit…

Fin de partie pour le boss du FMI...DSK, ça sonne aujorud'hui comme "DSQ" sur les tableaux d'affichage des compétitions d'athlétisme.
Plus d'idéologie, de mot en "isme" pour nos grands dirigeant ? Si, si, il reste "priapisme".
Au final, le locataire de l'Elysée risque bien de prolonger son bail...

Gilles2 désespéré? a dit…

A moins, cher Antoine, qu'il ne s'agisse d'un coup monté ("bien monté","monté comme un âne"???), ce qui serait tout à fait possible. Tout comme serait possible cette ânerie, doublée d'une impardonnable agressionquand on sait de qui il s'agît...
Bref, entre les tics de l'un et les compulsions de l'autre, entre la gnangnantitude de l'une et le fascismede l'autre (elle en arriverait sans doute à forcer Benoît à ne jamais quitter son uniforme de waffen SS) nous sommes
vraiment gâtés (à moins qu'ils ne soient, eux, pourris..?).
Un drôle de duel nous attend donc :
gätés/pourris, pourris/gâtés...

rugbymane a dit…

DSK, je préfère ne rien en dire sans quoi ça risque de vous paraître violent. Coup monté ou pas, ce type est un malade sexuel, au sens où il faut, en principe, le consentement d'autrui avant d'aller cochonner avec son prochain. De la main aux fesses aux journalistes ( Richard tu n'a rien à croire, tu n'est pas son type de nana)en passant par " je te tiens-je t'attrappe dans les toualétès en grec dans le texte) j'en passe et des pires. Miss Mohair est outrée et l'autre priapique qui croyait nous prendre au coeur avec son défroissage de costard au-dessus de la baignoire...Mondieumondieumondieu. Grosse pensée ce matin pour mes vieilles amies lapdanseuses Cynthia et Maeva aujourd'hui sexcoaches dans le Var, ça ne s'invente pas. Bises à Gilles et à tous les autres, mais sans la langue té.

rugbymane a dit…

"Richard, tu n'as rien à craindre" fallait-il lire, of course. De toute façon, avec ou sans Do-mi-ni-queu-ni-queu-niqueu, la prochaine campagne risque de rouler des pelles au caniveau. Et là je vous le dis, chers bien tous:" Mitou Fourcade for president et pis c'est tout, quoi!!!!"

Ritchie a dit…

Le pays sera mené à la braguette ou à la baguette, le béret bien enfoncé sur le crâne. Label France. Deuxième tour : Marine vs Sarko. La classe ! Le PS est un gruyère et Hollande son produit d'appel : ça va couler...
Heureusement, Saint-Marc va nous proposer contre le Japon la plus mauvaise ligne de trois-quarts jamais alignée en équipe de France, avec Mermoz et Martzy au centre, Huget et Palisson aux ailes et Traille à l'arrière.
Ca s'exporte bien, la France, en ce moment. Heureusement, il nous reste les armes, qui elles se vendent bien.
C'est pas le siècle des Lumières, le XXIe, c'est le trou noir.

Seb en Ovalie... a dit…

Je souscris totalement et plus violemment à ton billet Benoît,certains amis savent depuis longtemps mon avis sur DSK...Avec ou sans complot,son itinéraire était balisé et "Irréversible",direction "Voyage au bout de l'enfer".

Seb en Ovalie... a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.