jeudi 15 septembre 2011

Vers Whangarei

Le matin de Canada-Tonga, j'ai quitté Takapuna en compagnie de mon ami Ian Borthwick, le kiwi de L'Equipe. Trois heures de route vers Whangarei à travers le pays maori. Premier arrêt chez Sargeson, puis à Puhoi, dans un pub (photo du bas) où les bucherons se donnent rendez-vous. Le muffin à la banane y est délicieux. Il faut imaginer la Nouvelle-Zélande entièrement recouverte de forêts où trônent les Kauri, arbres millénaires imprutrescibles haut de soixante mètres. Pour en faire des mats et des quilles, la Royal Navy les débita à la chaîne, puis les compagnies de constructions, jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'une centaine dans toute la Nouvelle-Zélande. Un carnage (photo du haut). Nous avons ensuite roulé jusqu'au village des joints (je sais, elle est facile) avant de nous arrêter au-dessus de la baie de Whangarei, chargée de l'émotion des All Blacks. Tout est sur le blog, regardez bien... Trois heures durant lesquelles la Nouvelle-Zélande m'a été comptée. Jusqu'ici, le plus beau moment passé en terre kiwi. Merci Ian.

40 commentaires:

L' ÉTERNITÉ ROMAN a dit…

Il nous faut d'urgence envoyer à notre équipe quelques vues superbes du beau pays, mais ça ne marcherait pas, nous n'avons jamais vécu sur une île colonisée et dévastée.

benoit a dit…

Ohlàlà, ça me fait...bref, ça me fait plaisir que tu évoques Franck Sargeson...Un grand écrivain. Comme Owen Marshall, aussi. Un kiwi que je vais relire, grâce à toi , té, pour le p"tit déj; Faut un fruit y parait. Les écrivains de Nouvelle-Zélande sont fascinants. Fait longtemps qu'une amie m'en a fait découvrir quelques uns, quelques unes, Patricia Grace te plairait, elle a pris et fait et cause, enfin elle parle des maoris, vit avec l'un d'eux je crois. Fiona Kidman et Janet Frame, c'est tout simplement magnifiques, épurés, d'une poésie minérale....Il faut, enfin il faut, tu bosses, bref pour plus tard, qu etu lises, "la chambre Close" de Janet Frame. Tu vas tomber à la renverse. J'aime aussi Albert Wendt, pour un tas de textes courts...Et Elisabeth Knox " le fils invisible", de mémoire. Et des poète sen veux-tu en voilà. Bien sur la grande, l'immense Katherine...Mais pour moi, là-bas c'est la nouvellière-zélande. Ton confrère doit de toute façon en connaître tant d'autres. Cette amie me lisait des poèmes de Curnow mais c'était en Anglais et j'ai tout oublié...

G.E. a dit…

Beau voyage! Fais la bise à Ian de ma part! Vous aurez de choses à nous raconter au retour!!
Puis tu fais un bel album souvenir là!!

Antoine a dit…

Ce qui est bien avec la Comme fou, c'est qu'il n'y a pas besoin de grimper sur un kauri pour prendre de la hauteur. Merci pour ces conseils de lecture !

Ritchie a dit…

Ouais, c'est ça la Comme Fou. Gace à vous, je vis autre chose que du pur rugby tous les jours. Vous faire partager deux ou trois choses, comme ça, en passant (joli mot) affine ma focale.
Putaing, ce Crazy Ruck de retour, il va être grandiose...

Gilles2 a dit…

Musil l'a dit ailleurs, mais je le redis ici : tu mets tout si bien en perspective et en résonance, cher Ritchie que le rugby ne se contente pas d'être un jeu (et surtout pas un sport) ni une culture, ni même une civilisation,mais un univers sans frontières de quelque nature qu'elles soient... Merci pour ce cadeau!
Et puis, et ça commence presque à me fatiguer,une fois encore d'accord avec Benoît, Janet Frame, oh la vache (qui rit ou pas)...

Antoine a dit…

Quand Benoît et Gilles se mettent à deux pour recommander une lecture, difficile de ne pas se laisser tenter.
Je viens donc de commander "Les hiboux pleurent vraiment", après m'être rendu compte qu'il s'agissait de la réédition de "la chambre close". D'ailleurs le titre respecte désormais l'intitulé original.
"Owls don't cry", ça sonne comme une chanson anglaise, mais je n'en ai Cure...
Pour le Crazy ruck, je suggère une formule "pension complète", midi et soir. Comme ça, on aurait le temps d'échanger.

Ritchie a dit…

Ah oui, pas con, ça... La journée entière. Jusqu'à la nuit tombée. De quoi se traîner dans la vallée de la soif et voir le matin...

Olivier a dit…

Allez allez! un petit tour vers l'autre côté du monde ne peut pas faire de mal...
un lien avec un doc sur tous les auteurs décrits par Mister B...
http://www.belles-etrangeres.culture.fr/Extraits-du-documentaire-Ecrire-au.html

bauerraines24 a dit…

Ce que j'aime, c'est qu'ici, sous prétexte de rugby, on voyage tous ensemble dans ce pays du bout du monde, mais chacun à sa façon....

Tu nous donnes quelques outils et notre imagination fait le reste.... enfin.... le reste, ce sera surtout de voir toutes les belles photos que tu fais durant ton périple....

Comme dis Antoine.... ici, on prend de la hauteur.... et je suis rassurée, tu ne monteras pas sur un kauri.... tu es déjà assez en haut.... et nous aussi....

thank you very much ;-)

Ritchie a dit…

Hello Cécile,
C'est pas tellement le fais d'être haut que d'être loin et finalement assez proche de vous tous et toutes.
Ici, c'est nuit. je suis en train de dîner en regardant Guadalcanal Diaries.
A demain, ladies and gentlemen.

Seb en Ovalie... a dit…

Merci Ritchie,cette coupe du Monde en immersion,que d'émotions,tu es notre manie tout,contant cela avec une telle d'expertisé!On est avec toi,nos ondes suivent tes pas là où tu nous guide,on ferme les yeux et l'on tend la main...Chemins emplis de trouvailles et de traverses ce pays en regorge,et,tu te déploies pour nous.Encore merci camarade,de nous faire partager ton exotique "Journal intime".

Frederic a dit…

Plein les mirettes. plein les esgourdes. La saison d'automne du libraire s'annonce bien...

merci Ritchie (et Ian B. aussi !), merci Benoit, merci Gilles, merci Ibsen (chouettes interviews)

et puis, y a pas de raison, merci aussi à Antoine ("Owls don't cry" wtf !!!); G.E., Claude, Cécile et Seb...


PS pour G.E.: en Gougueulant à propos des "Kauri", je t'ai trouvé un chouette hôtel pour un prochain séjour à deux à RugbyLand http://www.kauricliffs.com/

PPS pour Ritchie : pas taper ! pas taper !

Gilles2 a dit…

Manque une voix discordante dans ce concert... Qui se dévoue (pas moi en tout cas!)

Antoine a dit…

Pour refroidir l'ambiance, j'observe qu'il n'y a toujours pas le mot "Ornithorynque" dans les articles de Richard sur l'Equipe.fr. Désolé mais pour ma tournée générale, c'est toujours pas fait...

Ritchie a dit…

Hello 'v'rybody
Petit café et vite, zou, hop, à la conf de presse des Bleus. Du beau linge, mazette, pour les gazettes : Servat, Bonnaire, Médard, Pierre, Trinh-Duc et Clerc...
Vite, vite, une chemise propre, un peu de "sent-bon"; cours y vite, le bonheur est dans l'apprêt...

Frederic a dit…

Pas si vite, Ritchie, nous on est en train de diner...

G.E. a dit…

Eh, Cécile, ce n'est pas seulement un prétexte pour le rugby, comme tu peux le constater, mais aussi pour partager des moments entre des bons vivants. Si le prochain Crazy Ruck se fait jus qu'à la nuit tombée, peut-être quelques âmes féminines pourront vous rejoindre "au passage" sur la route de la soif,ou est-ce la rue...?

gaby a dit…

@Merci Frédéric pour ta trouvaille, le Kauri Cliffs est magnifique...

Ritchie a dit…

Bon, je vois que vous êtes couchés... Ou alors reste-t-il quelques noctambules du net ? L'entraînement bleu vient de se terminer, entre pluie et soleil. La NZL, quoi... Ambiance décontractée. Ca fait plaisir.

Frederic Humbert a dit…

Pas couché :-) je légende quelques photos d'avant guerre pour la BNF...

Gilles2 a dit…

Pas couché non plus, salut Ritchie et à te lire...

Frederic a dit…

Tiens Ritchie, un élégant cité dans ta dernière note "d'expert" sur le .fr de la grande maison...

http://bit.ly/pJDPek

Ritchie a dit…

Toute la délégation "L'Equipe" (tv, web et print) vient de quitter Auckland pour Napier. En voiture (6 h) ou en avion. Moi je reste pour Australie-Irlande à l'Eden Park. Non mais des fois. Y'a pas que les Bleus dans la vie. Le Canada n'a toujours pas annoncé son équipe et retarde l'annonce de quatre heures et demi. Sera-ce l'équipe type ou celle du moment ? Ah, ah, ce Lièvremont, quand même, il aura laissé des phrases cultes.

L' ÉTERNITÉ ROMAN a dit…

Merci pour tous ces liens, malheureusement la video sur les écrivains ne s'ouvre pas, j'apprends beaucoup sur l'île au long nuage blanc. Je ne peux envisager un crazy ruck qu'avec un séjour prolongé à Paris...

benoit a dit…

Tous "ces petits bonheurs" (Ah Albert Memmi) partagés...Ces instants fugaces, volés au temps...Parfument notre petit lever...c'est notre "sent-bon" à nous autres.

L' ÉTERNITÉ ROMAN a dit…

Tiens, un p'tit bonheur pour Benoît, la voix d'Albert Memmi http://www.bm-limoges.fr/espace-auteur/memmi/auteur-biographie.php

benoit a dit…

Grand merci, Claude.

Ritchie a dit…

Un vrai salon où l'on cause. J'adore.

Ritchie a dit…

La Nouvelle-Zelande privée de McCaw et de Carter n'est pas la même équipe. Les All Blacks sont trop dépendants de leurs deux meilleurs joueurs. Les kiwis doivetn prier pour qu'il ne leur arrive rien d'ici le 23 octobre... A commencer par le 24 sept, face à la France... Ca peut nous laisser une chance, infime, mais une chance quand même. Leur Slade, à l'ouverture, il est encore plus nul que Skrela, c'est dire...

Antoine a dit…

Avant d'affronter les Blacks, il va quand même falloir prendre les canucks sur l'érable...
Il faudra, tel Pierre Berbizier, se méfier des Beardos (NB : Richard peut légitimement revendiquer la paternité de ce trait d'esprit).
Et avant de lui jeter la pierre, Slade, on va voir comment il se comporte face aux Nippons...

Ritchie a dit…

Putaing, l'Antoine, si on ne tronçonne pas le Canada, je mange la feuille. Quant à Slade, franchement, depuis Simon mannix, j'ai pas vu plus nul. Et ça va quand même faire un match à 80 pts. A zéro. Ils sont en progres depuis 1995, les Nippons.

benoit a dit…

Slade aussi nul que Mannix, dieu nous en préserve...De là à ce que notre équipe peu baisante fasse la nique aux blacks, quand même...Mais té bien possible. Pour peu que ça se joue par un temps à sortir le gel et les capotes, cirées hein...

Alexis a dit…

MacCaw, Muliaina, Carter à l'infirmerie, c'est bon pour nous ça !
Et 13 essais ce matin contre le Japon... espérons que ça leur porte malheur

Antoine a dit…

Dans ce groupe A, les essais, c'est treize à la Doussain...

Gilles2 a dit…

Ah Antoine! je croyais qu'à la justice on était plutôt blanc seing..?

Ritchie a dit…

Et toujours Auckland sous la pluie, entrecoupée de petites mais vives éclaircies. Toute la smala journalistique est désormais à Napier. Je suis seul au Motel, et certainement l'unique plumitif français à suivre Australie-Irlande. Mais pour voir deux belles lignes d'attaques, je ne ferai-je pas...

Ritchie a dit…

Tiens, on a perdu Nicolas Mas pour deux semaines. il va arriver frais en quart. Ne reste plus que William Servat de la belle première ligne bleue Domingo-Servat-Mas. C'est quoi, notre point fort, alors, maintenant, si on n'a plus la mêlée ? Poux-Servat-Ducalcon, ça a quand même un peu moins de gueule, vous l'admettez...

Antoine a dit…

Pas de Mas, out, c'est le moment de prouver qu'en France on a des idées...

Ritchie a dit…

Toi, tu ne dors pas, hein... Bon, ce midi, c'était footing dur la place. Soleil après giboulées. Que des vieux en balade avec leurs chiens. J'avais l'impression d'être un gamin. Mais mes jambes font leur âge...