dimanche 23 octobre 2011

D'argent et d'or

Je l'ai trouvée dans une des forêts denses qui bordent Auckland. Elle gisait, à terre. Alors je l'ai portée au soleil. Tournée et admirée. Fougère argentée. Symbole d'un rugby, d'un pays. A plus d'un titre. Aujourd'hui, elle n'est plus d'argent elle est d'or, cette fougère. L'or des champions qui récompense vingt-quatre ans de jeu, d'allant, d'élan. Tout l'or du rugby. Paradoxalement, c'est le soir, le grand soir, où ils jouent le plus mal qu'ils sont sacrés, les All Blacks. Et le match le plus accompli des Français les laisse dans la plus grande des déceptions, des frustrations. C'est bien la première fois dans l'histoire de la Coupe du monde qu'une nation est couronnée pour l'ensemble de son oeuvre au terme d'un match qu'elle ne mérite pas de remporter. Ce sport, notre sport, est parfois moral. C'est aussi votre avis ?

34 commentaires:

Tiger joueur a dit…

Avis partagé, à une exception près. Cette coupe du Monde fut pour moi celle de l'enjeu... et non du jeu, très peu présent sur la compétition qui compte, celle des phases finales.
C'est d'ailleurs ainsi que je viens de boucler la réédition de mon encyclopédie.
On en reparle "Dar Dar". Le 11 novembre?
À vous... (attention, la passe est vissée)

Tiger Borthwickien a dit…

PS : Il s'est toujours pas déridé, le Kiwi, même en remportant la Coupe du Monde? Qu'est ce qu'il lui faut, à mister Ian B., l'inculpation de Chirac pour les essais de Mururoa? ;-)

Antoine a dit…

Une question de moral, en tout cas, car il fallait l'avoir pour espérer un tel final de nos Français.
Deux choses qui atténue mes regrets :
Que ce soient les Blacks qui soient champions du monde (car ils l'ovalent bien comme dirait un certain quotidien sportif).
Que les Français aient démontré que les grandes équipes ne meurent jamais.

Gilles2 a dit…

J'ai pas compris l'autre jour ce qui tournait autour du 11/11/11... ça veut dire ruck ce jour là?

Tiger dans le mouvement a dit…

Yes Gilles ! Ruck le 11-11-11, car ces dames sont dispos, mais apparemment pas Seb. Il nous faut donc trouver une solution.
Si, comme envisagé, les "célébrations" et autres ablutions se prolongent jusqu'au soir, on pourrait envisager une arrivée plus tardive du sieur vidéaste...
Après fermeture boutique, au moment du Happy Hour?
À vous...

benoit a dit…

Moi, l'issue du match me ravit. Il aurait été un peu fort de café que Burt doive son salut public à une action d'éclat de TD...manquait plus que ça, non mais. Après, ça remet les pendules à l'heure. A plus d'un titre. Non Mr Camou et Mr lièvremont, je suis désolé, nous n'avons pas moins de talents que les blacks. Et non cher Burt, notre top 14 n'est pas la Deuxième div du rugby. c'est un vrai championnat , beau et rude. Pas ce grand show sans combat et trop tourné vers le pestaculaire que ce super 15. Nous avions une équipe vaillante, mais une équipe de sous off aussi valeureux soient-ils, que peut-elle faire sans général. Gageons que PSA soit celui-ci. Les meilleurs n'ont pas gagné ce jour, d'après certains? Et alors quoi? Les gallois étaient supérieurs et nous les avons battus. alors hein..Oui, pour l'ensemble de leur oeuvre, les blacks méritent. dernière chose:si Burt "manage" ses maîtres d'hotel,son cuistot ses commis, je suis un peu dans la limonade donc je me permets, comme il l'a fait avec les bleus, ils vont mettee viteuf la clé sous la porte à Biarritz...

bauerraines24 qui dit merci ! a dit…

je pense que ce soir il est possible de dire que même la défaite est belle....et pourtant je suis triste.... et oui.... faut le dire.... j'avais envie de la voir entre des mains françaises cette coupe... fussent elles celles d'un lièvre ou d'un canard....

Gagner la coupe du monde aurait été légitime vu le match fourni par nos valeureux guerriers et celui fourni par le 15 de la fougère....
A l'image de ce haka où les français ont avancé.... avancé... avancé....Même pas peur...
Les Blacks ont tremblé, c'est ce que je retiens....

Mais les Dieux du rugby ne se sont pas contentés de ces 80 minutes là....ils ont de la mémoire.... en tous cas faut le croire...
Mais ils n'ont pas brisé nos rêves, ils nous ont laissé espérer...jusqu'au bout... et ils permettent à une nation d'être unanime pour dire merci à ses joueurs....
Le boulot est fait les gars....Vous pouvez rentrer au pays la tête haute....

benoit a dit…

Oui, le boulot est fait, mais voilà, cette impression de besogne faite. Pouah!!Cette sensation de labeur, de pénibilité, quoi, moi ça ne me fait pas rêver. C'est une équipe sans génie parce que le contremaître s'est pris pour un architecte et au final, on voit ce que ça donne. Un truc bancroche. En face, l'architecte c'est tout de même d'un tout autre calibre. Hé oui, son édifice, de plein jour le truc, moderne, aéré, et bien depuis aujourd'hui, on sait qu'il avait même pensé à le dessiner en conformité aux normes antisismiques. Joli coup Mr Henry.

cds encore une bataille de perdue a dit…

Cette fougère que tu as trouvée, Ritchie, est effectivement une illustration appropriée aux circonstances, nous nous fions plus volontiers à l'image mentale que nous nous faisons — c'est à dire un idéal — qu'à ce que nous avons effectivement devant les yeux. On appelle ça l'imaginaire… Qui fait écran au réel.

Au risque de ne pas me voir proposer d'aldaresque invitation pour le 11/11/11 (puisque c'est férié :) mon honnêteté me force à dire que je passerais plus volontiers une soirée — et même un voyage en entier en avion avec Marc Lièvremont — qu'un seul quart d'heure avec cette tête de c..stipé de Graham Henry.

Bonne soirée ! :)

Ariane Piot a dit…

Ah ah, il est vrai que ne pas trouver une fougère là-bas, c'est ballot ^^

cds again a dit…

J'espère que vous ne le prenez pas en mauvaise part, hein, mais le rugby que j'aime, il parle avec ces accents là =) http://www.youtube.com/watch?v=JkgkSRcjWAY&feature=related
et il dit aussi ça =)http://www.youtube.com/watch?v=uxXIQzJm1OY&feature=related

Ça fait du bien, parfois, de rire un peu…^^

Ritchie a dit…

Je suis partant pour un jeudi, ne perdont pas les habitudes, mais un jeudi "all day long" qui permet aux uns et aux autres de vaquer si besoin pour nous retrouver ensuite.
Et si nous disions jeudi 10 ?
Comme ça, les filles nous retrouvent le soir. Et Seb aussi.

L' ÉTERNITÉ ROMAN a dit…

Pour moi, pas de 10 (décanillés par ailleurs en cette finale), ni de 11.11 à 11H11, ou bien alors à Nice (anis?), mais alors le 12. 12. 2011 ou 12, à 12h12, douze ensemble, douze ensemble, douze, ou bien encore le 20.12.2012 pour fêter la "fin" du blog...
De toute façon à samedi en XV pour le quarantième top 14.

Fou j'erre. a dit…

Il existe une autre terre où sous les pins poussent les fougères, des cèpes délicieux et d'aventureux joueurs.
Claude D.

Seb en Ovalie... a dit…

Vite je pars chercher l'Equipe,les regrets seront éternels,comme les blacks!Le 11 Novembre je serai le dernier soldat bloqué dans les tranchées,le 10 me sied mieux,vous retrouver le midi,puis le soir pour l'after,avec entre ces deux tranches d'amitié "Un après-midi de chien"...

Ritchie a dit…

Une verre de vin blanc avec Papé, une deuxième avec Parra, une longue discussion avec Rougerie. Un beau moment dans l'hotel des Bleus. Cool.

Gilles2 a dit…

Papé, en voilà un qui m'a surpris. Je n'aurais pas parié un kopek sur lui, et il n'a jamais failli..

rugbymane a dit…

Moi, le rugby que j'aime c'est celui des blacks et du stade quand il retrouve son souffle, celui de Clermont aussi. Le reste, c'est aussi du rugby mais ça reste du combat d'abord , du combat ensuite, du combat pour finir. Celui de notre XV, ce n'est que ça et moi, les combattants du jour qui vont devenir des anciens combattants et rien que ça, j'en ai plein le cul. La grâce, voilà ce qui me fait vibrer, des instants de grâce...Du génie , de l'inattendu. Les blacks, ça leur arrive souvent d'être touchés par la grâce. Nous tout ce qu'on a su faire c'est mettre les paluches dans la graisse et jouer les mécanos, les bricoleurs, par la faute d'un coach qui n' a eu de cesse de se renier en permanence. Graham Henry est un grand entraineur. Il a tout mon respect. Et je l'ai trouvé touchant, En retrait sur la pelouse pendant le tour d'honneur. C'est un pédagogue lui, au moins. Un éducateur. Son physique, je m'en fous.

Mme Winrab un peu triste a dit…

Perdre d'1 point contre les Blacks alors qu'on nous prédisait une raclée magistrale, moi, ça me plait ... et ça me fout les boules.
De plus, perdre d'un point en ne leur en laissant marquer "que" 8, c'est la cerise sur mon triste gâteau.

Ritchie, Je persiste à penser que tu as bien fait de prendre et d'apprendre à manier un appareil photo !

Le 10 au soir ? mais quelle bonne idée pour l'une de la gent féminine ! Qui pourrait même venir accompagnée de "SonHom"

Dites moi-Dites nous ...

benoit a dit…

Celui des gallois, j'oubliai, et celui du Leinster de la saison dernière. De castres par moment. Ensuite, le rugby de nos clubs et des clubs anglais, soit ancré dans les midlands et d'ailleurs la boue de nos régions? Je n'aime pas ce grand show pestaculaire du Super 15. Mais les blacks, c'est à travers les âges que leur héritage de jeu, que cette philosophie s'est transmise et le rugby c'est aussi ça: la mémoire. Hier la mémoire a triomphé des pztits arrangements de liévremont et de ses traitrises répétées envers on idéla de départ. J'aime pas ce genre de personnage qui se cache en permanence derrière une pseudo franchise de façade. C'est un bouffon, un valet de comédie qui a trop donné dans le bon sens populiste. Faites place au Roi Graham et prosternez-vous!

Frederic a dit…

"C'est bien la première fois dans l'histoire de la Coupe du monde qu'une nation est couronnée pour l'ensemble de son oeuvre au terme d'un match qu'elle ne mérite pas de remporter"

J'aurais bien l'Afrique du Sud de 1995 dans cette ligne là, pourtant... juste pour Durban :-)

Sinon, j'ai sorti la règle à calcul et fait un peu de masturbation intellectuelle à l'instant... si la France avait gagné hier, Blacks et Bleus auraient échangé 3.80 points au classement IRB... France #1 mondial devant NZ, AUS et RSA... le choc !! encore un tremblement de terre en Nouvelle Zélande !!

Antoine a dit…

Se prosterner devant un roi, non merci Benoît, fût-il d'Ovalie. Quant au combat, les Blacks ne laissent pas leur part aux chiens. Et le top14, c'est aussi, parfois, du jeu. Pas assez sans doute. Les bleus hier n'ont eu que du combat à proposer. Mais on sentait bien qu'il leur manquait des repères, des automatismes pour trouver des solutions dans le jeu. C'est là qu'il faut regretter les incohérences du futur ex sélectionneur. Au passage, je rejoins Gilles sur Trinh-Duc. Il est loin d'être parfait, mais il me plait ce garçon...

Ritchie a dit…

Ah oui tiens j'oubliais Trinh-Duc. Lui aussi était au vin blanc et il voulait savoir s'il avait raison de laisser son coeur parler et rester à Montpellier pour y vivre quelque chose de fort avec ses potes.
Il m'a parlé de cette finale avec des mots à lui. Ils ont tous vu le moment où ils allaient être champions du monde...

cds a dit…

Et Parra qui s'est bien fait destroncher d'entrée, tu l'as vu aussi? Il doit avoir un sacré mal de casque…

Oui, Trinh-Duc ce doit être intéressant, il a l'air d'un bon mec, un type vrai, j'espère que tu auras l'occasion de me raconter ! :)

À partir de la 50e minute, elle ne pouvait plus échapper au XV de France cette coupe, les joueurs eux-mêmes y croyaient malgré l'hostilité ambiante, et ça se sentait à des milliers de kilomètres…

Elle ne "pouvait" pas. Oui mais, apparemment elle "devait" puisqu'ils ont perdu au score…

Puisque tu demandes si ce sport est moral, juste un début de piste: d'un certain type de rapport du "devoir" au "pouvoir", Kant en a tiré son éthique, en articulant de manière inouïe deux des quatre modalités du faire :
"Du sollst denn du kannst"

Antoine a dit…

Désolé, mon clavier a fourché. Je voulais écrire que les Français n'ont pas proposé que du combat...

G.E. a dit…

Moi si c'est le soir, je ne pourrai pas arriver avant 21h30, et encore...

benoit a dit…

Mouais, c'est quand même dingue cette histoire-là...Ce jour, certains ne m'ont parlé que fautes d'arbitrage et de ce "tricheur" de McCaw et puis de fierté retrouvée...Pfff. et d'autres pour reconnaître, enfin, il était temps, que nos joueurs ont du talent, le talent, j'aimerais qu'on m'en donne au moins un début de définition. Dusautoir n'était plus bon à rien, alors que, hein, bref et pan, voilà, aussi, là encore il était tempos, qu'on le célèbre, pour ce qu'il est. Moi, ça m'amuse beaucoup. Beaucoup. Pour que rien ne change il faut que rien ne change, on va repartir comme en quarante, préparer la prochaine comme les précédentes. Moi je retiens une belle finale. Et le papier de Bru qui remet les pendules à l'heure. Dusautoir n'est donc pas un si mauvais capitaine mais ça je le supposais déjà, qu'il soit taiseux ne m'a jamais posé problème, j'y vois plutôt une forme d'élégance. Henry s'est fait roi tout seul. Deans a prouvé ses limites et voilà.

Antoine a dit…

Je ne suis toujours pas convaincu qu'il soit un grand capitaine. Mais un grand joueur, c'est certain.

benoit a dit…

Et notre tiers de coach, le mec le plus rasoir qui soit, aussi entrainant que Petit Poney Mimi Mathy dans un porno en streaming, mais là encore on nous parle de franchise, je m'en tape de la franchise, ouais et bien, il va rentrer s'occuper de sa moustache...quatre mois de muscu à fond les manettes, un match à peu près honnête et voilà le pays à nouveau tout fier de se planter les ergots dans son petit fumier. Avec le retour de la revanche de la théorie du complot sur le thème aigre " les blacks devait gagner leur coupe du monde". Pfiou, si on avait gagné la coupe, alors un point de PIB en plus, c'est ça? Putain que c'est beau...De la légende de lavandièren rien que ça. Les tournées, je les regrette. Les tests matchs contre la Roumanie aussi.

benoit a dit…

Antoine, c'est toujours plus difficile, il me semble mais je peux me tromper, d'être capitaine d'une équipe de coqs coaché par un poulet sans tête.

benoit a dit…

Et puis, ce n'est pas un grand joueur, c'est un immense joueur. Comme Bonnaire, Nallet, Servat quand il dispose de tous ses moyens physiques parce que là...Il a fait ce qu'il a pu. Parra, Papé...Imanol qui s'apelle Imanol et quand il décide de se secouer un peu les puces, basques, les puces, bien sur. Et puis comme beaucoup restés au pays...et ça, désolé, mais ça ne passe (toujours) pas.

Ritchie a dit…

Ce qui ne passe pas, c'est que ce matin (eh oui, c'est le matin ici, j'ai déjà terminée la nuit que vous allez passer), les media kiwi font état d'une fourchette (conditionnel) qu'aurait enfoncée Dusautoir dans les yeux de McCaw. Ca sent pas bon, tout ça.

Frederic a dit…

Qui c'est ce Keith Quinn par qui le scandale arrive ?

Commentateur TV certes, mais quel pédigrée ? plutôt genre Albaladejo ou genre CJP ?

Ritchie a dit…

Keith Quinn, c'est la pointure locale, mélange de Roger Courderc et d'Eric Bayle à la retraite. Avec la rigueur de Salviac quand il remplissait ses fiches. S'il le tient d'un des membres du staff, c'est vrai. Mais ça n'est pas Dusautoir... pour ce que nous dit le capitaine des Bleus.