samedi 15 octobre 2011

Devant

Vous voilà devant l'Eden Park. Le rugby, ça se joue d'abord devant. Le ciel est gris, la pluie s'annonce. Vous ne sentez pas vous saisir la fraîcheur du soir parce que vous avez chaud au coeur. Vos ami(e)s sont là, à vos côtés. Vous venez vibrer pour Galles-France, demi-finale de Coupe du monde. Vous n'avez pu avaler qu'un café de toute la journée. S'élève une statue maori. Des chants montent, et des cris aussi. La nuit vient de tomber, il est l'heure de jouer. Vous n'avez pas envie de savoir qui va gagner. Vous êtes arrivé jusque là, après quatre ans de chemins, pour une autre raison, pour la passion, l'émotion, la vibration. Le score fait rire, ou pleurer, noue l'estomac ou libère les mots. Mais ce n'est pas ce dont vous vous souviendez.

19 commentaires:

L' ÉTERNITÉ ROMAN a dit…

Le rugby, comme la poésie, fait vibrer l'âme, nos seuls souvenirs, ces vibrations.
Allez les Bleus !

Antoine a dit…

Comme le dirait Villepreux, "allez, zouez, zouez!!". Le reste...

Gilles2 a dit…

Oui, que le jeu, l'imagination, la chorégraphie, la générosité, la folie gagnent...

Juanito a dit…

Putaing. Ça va être chaud.
Bon match. Allez les petits comme disait l'ami.
@seb.: compte sur moi.

Bises à tous

Ritchie a dit…

Je sens la comme fou en action. c'est bon, ça... On y est. Je monte en tribune de presse. Avec vous.

Juanito a dit…

Ciel bleu azur sur Palaiseau.
Un signe ?

Mme Winrab a dit…

les mains moites, les pieds poites et le cœur qui bat fort fort fort ! @bauerraines24 : compte sur moi !

Ritchie a dit…

Avec la chance qu'ils ont, les Bleus peuvent être champions du monde. Incroyable. Un match de daube, l'un des plus mauvais de toute la Coupe du monde, un point d'écart, une heure et dix minutes en supériorité numérique, pas un essai bleu et un ticket pour la finale. La chatte, la chatte...

Gilles2 en manque de ruck a dit…

De daube? Oui, encore que je préfère infiniment une vraie et bonne daube, qui fond dans la bouche et dont les senteurs sont, elles, enivrantes...

L' ÉTERNITÉ ROMAN a dit…

Pas vu...
Mais heureux.
Quand même.
Demain énorme affaire.

Ritchie a dit…

Bon et bien il faut de la chance pour aller en finale et du talent pour la gagner.
Ces Français sont étonnants. Plus mauvais qu'eux c'est pas possible mais ils gagnent. Et super sympas en zone presse. En revanche, Lièvremont, il est vraiment colère contre les medias. Pas classe du tout, le Burt Reynolds d'Anglet.

Frederic a dit…

Comme joueur (de séries départementales...), j'ai toujours pris beaucoup de plaisir à gagner de raccroc contre des adversaires plus forts en jouant mal, ou à devoir une victoire imméritée à un gros coup de baraka... alors, maintenant, c'est vrai, nous n'étions pas censé représenter le meilleur de ce que le rugby Français devrait produire ;-)

Frederic a dit…

PS : en échangeant après le match après des camarades Gallois dépités et dégoûtés, je leur rappelais que ce sentiment était le notre après la demi-finale de Durban en 1995...

En poussant le bouchon un peu plus loin, on pourra aussi songer que les Gallois ont aujourd'hui payé l'addition des incuries de M.Bevan...

Voilà, on est quittes...

Ritchie a dit…

Oh non, Fred, pas ça... Bevan, il n'a jamais joué. Les Gallois, c'est autre chose que ce triste sire. Ils méritaient d'etre battus par meilleurs. Pas sur carton rouge de leur capitaine, pas sur blessure de leur pilier droit, pas d'une transformation sur le poteau... Pas d'un essai à zéro.
Bon, allez, maintenant, ne gachons pas le moment; C'est une finale. Face à ce qui se fait de mieux au monde. J'ai de la chance : je vais pouvoir assister à Nouvelle-Zélande - Australie. Demain. Un régal, non ?

Gilles2 a dit…

Pour des raisons tout à la fois objectives et subjectives, honnêtes et malhonnêtes, j'aimerai que la NZ balaie l'Australie...

Ritchie a dit…

Que ce soit d'abord une rencontre pour nous réconcilier avec le rugby de très haut niveau.

Gilles2 a dit…

Ben oui, moi aussi, ce matin j'hésitais entre regarder, lire ou m'endormir... J'aimerais bien que demain matin me réveille!

Frederic a dit…

Blacks et Australiens se sont affrontés pour la première fois en 1903. Avant le match, le n°8 Neo Zealand Jimmy Duncan expliquait aux journaux "I don't think Australians will ever equal New Zealand at rugby."

Demain, on joue sérieux...

On engage 100 ans de rugby...

Ritchie a dit…

Fred, je pense que les Wallabies, deux fois champions du monde, ont déjà dépassé les All Blacks, du moins dans ce domaine particulier qu'est la Coupe du monde. Pour le mythe, en revanche, les All Blacks restent seuls, juste devant le French Flair et le Fighting Spirit qui ont pris un sérieux coup dans l'aile ce mois-ci...