lundi 3 octobre 2011

Qualifiés en car

C'est déjà ça ! Ne râlez pas ! Une place dans le car, avec deux défaites au compteur bleu, c'est inespéré. Et en plus dans le bon tableau de bord, celui du nord, avec l'Angleterre, l'Irlande et le Pays de Galles. Un ticket pour la finale, c'est possible. Ca n'a jamais été aussi facile. Y'a que des nations du Tournoi, des qu'on sait vaincre. De temps en temps. Et en plus il n'y a pas l'Italie, notre dernier bourreau. Le destin est avec nous. Alors j'en ai profité pour décorer le car, à mon nom. Avec tout ce que j'ai fait pour cette équipe, les critiques constructives, les billets d'humour, les idées de composition, les questions à la con en conférence de presse, je me devais bien de figurer quelque part, non ?

59 commentaires:

Gilles2 a dit…

Décidément, cher Ritchie, tu ne cesses de nous transporter...

Ritchie a dit…

Ah ça... Moi, c'est Morphée maintenant qui va me bercer de ses transports. Et comme je suis seul dans mon lit, ils sont très communs, ces transports... Je commence à appeler mon traversin par son prénom, c'est inquiétant.

Antoine a dit…

Si j'en juge les couleurs du bus, c'est même "over the rainbow" que tu ambitionnes de transporter. Et pas d'arrêt Knysna, pas de traversin du désert non plus. De toute façon on s'en fiche, on est copains comme polochon, à la Comme fou.

G.E. a dit…

Je peux lui jeter un sort à ce Peter Bills?

gaby desesperanzada a dit…

Il est trop mignon, le jonah, tu m'apporteras un exemplaire du magazine?

Seb en Ovalie... a dit…

Courage Ritchie plus qu'une semaine et tu retrouves ton hôtel particulier avec ces 4 étoiles!En tout cas toi,mon ami,tu es loin d'être commun!Vous au moins à l'Equipe,bande à Bonnot and co vous avez pas chômé!Bravo et merci...Nos bleus,eux,avant leur mise en bière,ils devraient enfin s'envoyer en l'air avec une bonne vieille bataille de polochon!Samedi,cela s'annonce tellement coton et le matelas de confiance de nos coqs,si mince et déplumé,qu'ils ne leur restent plus qu'à essayer d'endormir les journalistes avec des excuses,à dormir debout.Pendant ce temps Lièvremont,abandonné,seul,"Chambre à part",ronfle encore la même musique désaccordée,et rêve de sa dernière phrase,balbutiée par la détresse,à son ultime conférence de presse d'entraîneur:"Je veux seulement que vous m'aimiez"...

Ritchie a dit…

Bon, je ne suis toujours pas couché. Je dormirai en novembre. C'est promis. Je viens de terminer ma nouvelle chronique pour Lequipe.fr. Ca décoiffe. Je vais me faire défoncer, c'est le jeu, mais je compte sur vous pour équilibrer la partie qui s'annonce engagée... Et là, ça y est, je pars dormir. J'ai quatre pas à faire.

Ritchie a dit…

Seb, quelle poésie, mon ami

Ritchie a dit…

Gaby, laisse tomber, je tire la couverture à moi...

Tiger lecteur a dit…

À l'heure qu'il est, 30 commentaires pour ta chronique... et pas une insulte! Ils sont tous d'accord avec toi. Même pour Marty au centre! Tu te ramollis, Ritchie, tu te ramollis...

Gilles2 a dit…

Bon, ben y veulent plus de moi sur Lequipe.fr. M'ouvrent plus la porte et quand je remplis à nouveau pour Musil (veux pas changer), me disent que c'est indisponible...
Marty et Traille au centre, ça promet!
Traille toujours pareil et Marty jamais là, ça va dépoter. Il est vrai qu'il n'y a pas de centres en France. Sûr qu'on n'en a laissé aucun à la maison (même pas Fritz et Jauzion pour ne regarder que Toulouse...)

Antoine a dit…

Cette sélection pour la coupe du monde me donne furieusement envie de voir le prochain Tournoi.
Je positive comme je peux...

Frederic a dit…

ah ! Gilles veut du Musil alors qu'Antoine, premier commentateur, avait déjà appelée Mme Yourcenar à la rescousse... ça vole, ça vole...

Seb en Ovalie... a dit…

Antoine à l'introduction,quelque soit le sujet,c'est un homme de goût,avec un cerveau qui ne tourne jamais en rond.Gilles moi aussi internet me renvoie toujours dans mes 22,je serai donc ce demi de mélée je m'exprimerai ainsi:"Bonjour tristesse"!Quoiqu'il en soit quelle belle équipe cette "comme fou",toujours au diapason,"Pour le pire et le meilleur".

Gilles2 modeste a dit…

Ouais hein!!! Qu'est-ce qu'on est bien nous! Au moins, nous, nous jouons, nous amusons...

bauerraines24 a dit…

Dis.... tu m'emmèneras encore dans ton bus de paroles.... de beaux discours.... d'histoires folles ou amusantes, de petites anecdotes.....
de poésies.... de choses de la vie et de rugby.... ;-)

Frederic (rabatteur d'enchères...) a dit…

Note de service pour Ritchie (et puis un peu pour tout le monde quand même)

Il y aura le 13 octobre prochain à Auckland un vente aux enchères de "memorabilia" du rugby avec des objets superbes... des "caps" kiwi du XIX... des objets des "colonials" devenus "All Blacks" de 1905-06 des souvenirs des "Invincibles" de 1924-25... des maillots (Meads, Fitzpatrick... Brouzet!)... des affiches (dont une de "L'Auto" 1930 - mais bon je l'ai déjà...-)

Bref, tout pour un hors série de l'Equipe Mag... ou un "plan B" quand l'actu de l'EdF sera étéinte...

L'expo publique à Auckland (3 Abbey Str.) commence le 7 octobre.

Tout les détails et le catalogue à télécharger sont là (on peut aussi cliquer sur mon nom pour aller plus vite...) :

http://www.artandobject.co.nz/Auctions/Details/ID/96

Bon, les prix sont débiles... mais c'est pour le plaisir des yeux... et de la mémoire !

gaby dessertique a dit…

Cécile, Laurence, il faudra qu'on se fasse une dinette rugby!!!

Ritchie a dit…

Je sens qu'il va falloir que je débriefe pendant un mois. Y va y en avoir des repas pour que je vous parle de kiwiland... Allez, dans trois heures, maintenant, la compo la plus importante de l'histoire du Xv de Farce

Ritchie a dit…

Son équipe ?
Médard - Clerc, Marty, Mermoz, Palisson - (o) Parra, (m) Yachvili - Harinordoquy, Picamoles, Dausautoir - Nallet, Papé - Mas, Servat, Poux.

La mienne : Médard - Clerc, Marty, Traille, Heymans - (o) Trinh-Duc, (m) Parra - Bonnaire, Harinordoquy, Dusautoir - Millo, Papé - Mas, Servat, Poux.

La votre ?

Frederic a dit…

Medard
Clerc - Marty - Mermoz - Heymans
TD - Parra
Bonnaire - Picamoles - Harinordoquy
Papé - Nallet
Mas - Servat - Poux

Ritchie a dit…

Bon eh bien il garde parra en dix. l'ouvreur anglais, quel qu'il soit, va se ballader. Et avec Mermoz et Rougerie au centre, la rigolade. Opération passoire.

Frederic a dit…

"Après moi, le déluge !"
Saint Marc
Épitre aux Ovalies 14-XVIII

Antoine a dit…

Chouette, Marc Lièvremont vient d'avancer la date du prochain crazy ruck.

G en appétit a dit…

Ah la place Vendôme..! Toujours le mot juste cher Antoine.

Seb en Ovalie... a dit…

Une petite pensée ce matin pour Trinh-Duc qui ne mérite pas toutes ces humiliations à répétitions.Toute l'incohérence de Saint-Marc depuis 4 ans se cristallise dans ce numéro...Quel cirque,Lièvremont en clown désabusé,funambule fatigué qui a entraîné dans sa chute nos bleus dans cette "Balada triste".

Ritchie a dit…

Il faut voir, mes ami(e)s, la classe d'Imanol Harinordoquy, en conf de presse, devant les journalistes anglo-saxons, et dans tout un tas de détails dont je vous parlerai à mon retour et qui font le sel de ce métier... Contraste saisissant avec le regard lointain de Dusautoir, ses mots chuchotés, son manque d'autorité et de charisme.

bauerraines24 a dit…

Gaby.... oh oui !!! ;-)

Gilles2 a dit…

Ravi, une fois encore de vous lire. Dans cette équipe, peu me font rêver. Imanol et FTD en sont. Donc vos regrets et commentaires...

Gilles2 encore naïf a dit…

Tout en tiant et répondant à mes mails, je jette un oeil sur NZ/Tonga et ARG/ANGL sur Eurosport. Saisissant,
3 mn de rugby, 5mn de pub, 3mn de rugby, 5mn de pub... il est bien là le rugby corporate dont parle Benoît!
Et puis, marrant (pour certains sans doute, mais épouvantable pour moi) au commentaire/consultatif Garbajosa : la même voix, le même débit, les mêmes mots que l'horrible Laporte (lui aussi avec son complice Guazzini tellement corporate). Bref, j'aimais mieux le voir jouer que l'écouter...

benoit a dit…

Pff, Parra en 10, je ne comprends toujours pas...Si par malheur Wilco venait à se blesser, avec Flood on risque de prendre cher...Dusautoir, capitaine de Toulouse ne serait donc pas capable d'être le capitaine de cette toute petite équipe? C'est tout de même un peu fort de café. Un mec sans charisme dirigeant l'une des plus grosses écuries mondiales, voilà qui relève de Second Life, mais bon, passons.

C'est quand même versatile l'opinion, hein. Quand Nallet était capitaine, tout le monde haut et fort réclamait Dusautoir. Et donc à présent il faudrait...qui ça...Ah oui, ce basque fort en gueule qui dispute quatre matchs de championnat par an. C'est ça? Enfin quatre matchs par an. A condition qu'il s'agisse, bien sur, de matchs de phase finale. Re Pfff...Ah il est doué Imanol, sans ça,vachement doué. Nul ne le conteste. D'ailleurs à ses débuts, je le voyais beau comme un camion, basque le camion, bien sur, sans quoi Imanol qui veut dire Imanol, attention y peut se fâcher, hein, c'est qu'on est soupe au lait au pays...Basque, non Imanol qui veut dire Imanol, il est beau à voir jouer. Ah ouais. Le problème c'est que depuis la finale de HCup 2010, une paye, mes amis, que je ne lui ai pas vu disputer un vrai match plein. Après, dans cette-pub- -ou-si-tu-veux-faire-passer-les-rugbymen-pour-des-butors-sans-cervelle-tu-peux-pas-mieux-t'y-prendre, là, mazette, pour sur du charisme, ah oui, ça il en a...à revendre. Avec Porky Marconnet, ils font une belle brochette de piments...basques, d'espelette, soyons précis sans quoi Imanol va vous faire bourdonner les oreilles. Et puis au milieu de la dite brochette, t'as Parra. qui vient faire son élève Ducobu. Fourroux ce n'était qu'un petite caporal, mais lui au moins, il était sorti des classes. Donc notre Imanol qui veut dire Imanol, je l'imagine fulminant d'une colère toute jupitérienne mais basque aussi, un peu quand même. Et après? C'est le genre de caractére qui me débecte. Désolé mais je continue à lui pérfèrer l'intelligence et l'élégance dans la tourmente d'un Dusautoir. Ah oui alors. Un mec qui chuchote c'est quelqu'un qui doit considérer que ses mots n'ont pas besoin de tonner vers les cieux pour qu'ils portent. Les gueulards, sur et en dehors du terrain, à un moment ça fatigue, ensuite on s'y habitue et puis on finit par s'en foutre. On les laisse taper leur petite colère. Défoncer une table de massage. Se cogner la tête contre un mur. Que vouliez-vous qu'il leur dise, après coup, Dusautoir? " On a été nul", c'est bien ça? Pfff s'ils ne le savent pas déjà, c'est triste. Sinon faudrait-il gueuler sur cette bande de mollassons pour qu'ils mesurent leur chance de disputer sous peu un quart de finale de coupe du monde? Dusautoir samedi, a été l'un des rares à faire le job et souvent à la place des autres, comme souvent, soit dit au passage. Parce que le coach, ok, nous sommes tous d'accord, mais quand même, tiens, comme dirait Imanol qui veut dire Imanol sinon, attention tu vas avoir des problèmes, cette équipe, putain, quelle bande de chiffes molles.

Antoine a dit…

Pas d'accord, Benoît. Le prisme toulousain n'explique pas tout. Dusautoir est un type exemplaire et sans doute un bon capitaine. Mais visiblement pas celui qu'il faut à cette équipe. C'est dommage, c'est con, c'est tout ce que tu veux, mais je crois que c'est malheureusement le cas.
De toute façon, cette équipe, son encéphalogramme est plat. On le sait. Et Lièvremont est le général d'une armée morte.

benoit a dit…

Gilles, je vais aller encore plus loin que toi. Cette mode du consulting qui nous vient directement de l'entreprise (dieu sait que je n'ai rien contre l'entreprise, mais l'entreprise c'est une chose. Le sport et la sociéte sont deux autres choses. Bref) m'insupporte. Cette coupe du monde, tu dirais que ça n'est fait que pour reclasser les légionnaires, dirait Audiard, et ça c'est juste pour faire plaisir à Tiger. Chaque chaine à son escouade de consultants. Les ardios aussi et là ça sert la cause de ceux moins télégéniques quand on n'a pas à faire à des cumulards. Le plus risible étant Astre sur Inter. Le plus désolant c'est qu'ils sont cotoyés , moins sur canal,il est vrai, par des animateurs qui te servent la soupe, s'indignent en réclamant de scomptes à présent parce que les tunnels de pub faut les amortir. Pas un reportage digne de ce nom. Sur la nouvelle-zélande. Les anciennes gloires. Je sais pas moi, mais faudrait voir à arrêter avec ces trucs mal filmés où on te montre SBW signer des autographes aux filles qui, comme par magie, deviennent fontaine à la seule vue de ses biceps. C'est ça le rugby? Pfff. C'est encore pire comme traitement que ce qu'on nous a servi lors des Jo de Pékin où, déjà, personne n'avait su nous montrer la Chine. C'est affligeant. Y'en a marre de ce qu'ils nomment l'expertise. L'expertise, mon cul, oui.

benoit a dit…

De quoi le prisme toulousain? Tout le monde le voulait, Dusautoir, comme capitaine, alors faudrait qu'on m'explique, un peu, ce revirement qui curieusement s'amorce depuis le dernier tournoi et son cortége de défaites. Le prisme toulousain, Antoine, il pourrait surtout en ce moment, expliquer justement bien des choses. Le prisme Clerontois aussi, d'ailleurs, je ne suis pas monomaniaque. Tu sais, mieux que moi, ce que ces deux clubs arrivent à faire même amputés de tant et tand de joueurs. C'est juste qu'il y a deux vrais staffs pour diriger. Des staffs qui se trompent rarement sur la qualités des hommes dont ils disposent.
ou alors qui ont le cran, quand ça leur arrive, de réctifier le tir et de remettre en selle ceux qu'ils avaient borduré. Heymans hier. La nyangue aujourd'hui. Imanol capitaine? Sur la foi de quoi? De ses matchs? De ce prétendu charisme? Je ne suis pas d'accord mais sache que ça n'a acune espèce d'importance. j'entends ton opinion et celle de Richard, je la respecte, donc je l'entends mais elle ne me parle pas. Voilà.

benoit a dit…

Après tu sais, Antoine, cette équipe qui ne me plait pas, ne me plaisait pas avant, ne me plaira pas d'avantage après même si...ma foi nous la regarderons d'un autre oeil si elle venait à battre les anglais et je mantiens, à tort sans doute, que la chose n'est pas impossible. On se souvient tous de 99, de 2007. Non pas que l'histoire se répète à tout coup mais enfin, ils ne sont pas imprennables ces anglais...Imanol ou pas.

Antoine a dit…

Je pense que le revirement dont tu fais état remonte à un peu plus loin que le dernier tournoi. La tournée d'été 2010. Plus d'un an, quand cette équipe a commencé à enchaîner les très mauvais résultats.
Je vais continuer la provoc : à Toulouse, y a t-il besoin d'un capitaine quand l'entraîneur en chef décide s'il faut prendre la pénalité ou trouver la touche ?
En d'autres termes, plus nuancés, le rôle du capitaine est-il le même ?

Antoine a dit…

Je ne fais pas partie de ceux qui se réjouiraient d'une défaite pour claironner un "je vous l'avez bien dit" de café du commerce (même si en fait j'adore le café du commerce).
Ce qui me fout les boules, c'est que je n'ai jamais autant été convaincu de l'impossibilité d'un miracle.

benoit a dit…

Ce n'est pas de la provoc', c'est plutôt une bonne question et il me semble que j'en avais déjà parlé lors d'un crazy ruck. Ou alors c'était au bistrot, chez moi, avec mes oncles. Bref. Pas qu'à Toulouse que cela se passe comme ça, tu sais. Hélas, avec le rôle accru du ou des coachs, et surtout la pression du résultat, ce genre d'images se voit un peu partout au bord des terrains. Je vais t'étonner, ou pas, mais ça fait un moment que je milite pour asseoir nos coachs en tribune, Voilà. Comme c'est l'usage sur le circuit pro au tennis. Sinon, "problème", c'est que ce que fait Novès ou Elissalde ou Bru, ou Berbizier, ou Mannix,ou tous en fait, ils le font tous, regarde le show Delmas, eux aussi il faut les voir...un joli spectacle,crois moi, bref ça N'tamack n'est même pas capable de le faire. Voilà le hic. A Toulouse, le rôle du capitaine, qui change souvent, avant y'a avait, deux Pelous le mauvais flic et Milou le bon flic, son rôle c' est de fédérer. Tu as certainement lu ce que Bru disait de Nyanga. Mais à Toulouse, au racing à Clermont, ailleurs, le capitaine peut compter sur des relais, un centre etc..en équipe de France, il doit se sentir bien seul, en ce moment je pense. La faute à qui? On le sait toutes et tous.

benoit a dit…

La mode en ce moment c'est de dire Lièvremont a choisi un capitaine qui lui ressemble. Un plaqueur inlassable, un combattant et un taiseux. Ok. Sur le papier le postulat est séduisant. Sauf qu'en y regardant d'un peu plus près, tout ça ne tient pas, à mon humble avis. Car Dusautoir est aussi capitaine de Toulouse et, entre nous, faudrait être baléze ou de très mauvaise foi pour lui trouver quelque ressemblance avec Novès?

benoit a dit…

Quelque ressemblance du point de vue du caractère...

benoit a dit…

Le lièvre a choisi un capitaine qui lui resssemble. Le gitan un capitaine qui n'a rien à voir, mais alors rien de rien avec lui, alors je me dis que Dusautoir ne doit pas être si mauvais capitaine. Et sinon le capitaine de la Namibie, vous en pensez quoi? Est-il bon? Est-il mauvais? Tout le monde s'en fout. Ils prennent 80 points et donc on ne s'y attarde pas.

benoit a dit…

Dusautoir tu le bombardes capitaine de la Namibie et alors il va leur permettre, qui sait, de n'en caisser que 75 points. Le capitaine Namibien, tu lui dis " hey salut mec! c'est ton birthday alors on t'a fait une big surprise. Demain t'es capitaine du XV de France. " youpi tralala qu'y s'dit. Du coup, le mec, y appelle sa femme, ses amis, leur balance tout à trac qu'il va peut-être gagner un match dans sa vie. Sauf, bien sur, si ça tombe un certain soir 2011 de France-Tonga, warf, warf, warf...Mais bon y prendra pas 80 grains et voilà.

Antoine a dit…

C'est ce qui s'appelle défendre l'honneur d'un capitaine...

Gilles2 a dit…

Bien sûr Benoît qu'on peut aller plus loin, plus dur, plus vrai, plus juste... Il est vrai que j'ose moins en public qu'en tête à tête, et tu le sais. Doute, timidité, vas savoir... J'estime sans doute n'en pas savoir suffisamment pour asséner, affirmer. Mais si on parle journalisme (que je pratique depuis plus de 40 ans), alors oui, là, j'ai vu les choses se déliter et passer de l'écriture à la com (d'ailleurs, je n'ai rien non plus contre l'entreprise, lorsque je travaille pour elle, les choses sont claires, simples et, finalement, plus élégantes qu'avec la presse).
J'aime bien dire, souvent, que quelle que soit la forme qu'elle adopte, la pub ne distille jamais qu'une seule, unique et sempiternelle phrase : "Soyez différent, faites comme tout le monde"! Et bien, pub ou presse aujourd'hui, même combat. D'ailleurs, les jeunes journalistes ne disent plus qu'ils travaillent pour tel ou tel "titre", mais pour tel ou tel "support". Un glissement sémentique qui résume tout!

benoit a dit…

Oh Gilles, je me garde bien d'asséner quoi que ce soit. N'étant ni journaliste, ni expert en rugby, loin de là même. Mais de ma position de simple spectateur je constate, à nouveau, le vide ou plutôt la parlotte remplaçant l'image, un comble!! Pour le reste, Antoine, j'aime bien Dusautoir. C'est vrai. C'est d'avantage mon type de rugbyman qu'un Imanol ou un Marconnet. Comme j'aime beaucoup Bonnaire et Nallet. Mas et Servat aussi.Et puis je ne me remets pas trop, pour tout dire, de l'absence de Jauzion. Là vraiment...

Antoine a dit…

Un bon capitaine, pour moi, n'est pas celui qui évite de prendre 80 grains mais bien celui qui veille au grain. Nuance. Remarque parler de grains pour des joueurs qu'on accuse de se comporter comme des poulets sans tête, c'est assez cohérent.

benoit a dit…

Je te l'accorde. Mais c'est bien parce que c'est toi, alors. Pire que des poulets sans tête, des coqs dont on souhaiterait qu'ils aient des ergots surdimensionnés.

Antoine a dit…

Benoît, les joueurs que tu cites sont tous un peu faits sur le même moule. Des taiseux. Des durs au mal. Des qui serrent les dents sans se plaindre...

benoit a dit…

Imanol, il peut l'ouvrir, il est même pas sur le terrain, alors les dents même pas besoin de les serrer, et zou la machoire peut dès lors libérer la parole...que je devine vive en plus. Mâle c'est sur. Hautaine et au ras du paquet.

gaby optimiste a dit…

Le journaliste de France Info m'a trop fait rire quand il a dit ce matin qu'on ne change pas une équipe qui...perd!

gaby optimiste a dit…

En tout cas, je ne me réjouis pas à l'avance.

Frederic a dit…

Benoit, Antoine, je ne vous lis pas.... Je vous entends discuter !

benoit a dit…

Osons l'imagination Gaby. Argentine- France en finale et zou!!

Fred, oui, on discute et comme nous sommes deux bavards impénitents...

Ritchie a dit…

Génial ! Je me suis régalé de vos échanges ce matin au café. Il me tarde de vous revoir. Tous. Toutes. Ici, sale temps gris mais bon, c'est semaine de quart, on s'en fout de la météo. Sauf s'il se met à pleuvoir, cela dit... ;-) Les Bleus sont remontés, comme avant d'affronter les All Blacks, si vous voyez ce que je veux dire. En dehors de ça, y'aura du Emmanuel qui veut dire Imanol dans votre quotidien préféré de sport(s)... Sorry. Et toujours pas de trace de Dusautoir. Il est tellement fort Dusautoir comme capitaine que Lièvremont a demandé aux joueurs de lui filer un coup de main parce qu'il n'y arrivait pas tout seul. Cela peut (re)alimenter le débat ;-)

bauerraines24 un peu en rage.... a dit…

ça va tomber comme un cheveux sur la soupe mais comme je ne suis pas sûre que tu ais lu mon propos sur le thème précédent et que tu me posais une question aux allures graves.... j'ai fait un superbe copier - coller et voilà mon propos sur l'affaire lyonnaise....
Non l'enrichissement personnel n'est pas plus encouragé à Lyon qu'il ne l'est ailleurs....
Reste à savoir s'il s'agit bien de cela et où se situe le fond du problème.... ce que cache cette étrange histoire...
Il y a peut être du vrai mais il a certainement et surtout beaucoup de choses qui arrangeaient bien tout le monde jusqu'à ce que.....

Parce que ça marche ainsi.... il y a la ligne à ne pas franchir.... cette fameuse ligne invisible, dictée par des textes et par soi même.... Sauf que tout n'est pas écrit...et quand on est seul avec sa conscience et qu'il faut faire un choix.... celui ci est bien hasardeux....
Le choix est fait.... avec conviction et normalement dans l'intérêt de tous et pas pour le bénéfice d'un seul....
Très difficile de s'arranger avec cette ligne.... Les incartades sont inévitables, mais Dieu sait qu'elles rendent bien service....

Oui mais voilà.... arrive le jour où....
le couac, le truc qui se dit tout haut, trop haut pour que les "chut" d'avant l'étouffe.... et certains font alors les étonnés.... d'autres ne disent mots et quelques uns passent à la caisse et se doivent de rendre des comptes devant la justice....
Je ne condamne que si les incartades ont servi des intérêts personnels.... Pour le reste, quand les intérêts d'une nation, d'un peuple, d'une société sont protégés, je dis qu'on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs....et j'invite tout le monde à venir flirter avec cette fameuse ligne, juste pour voir s'ils resteront vertueux longtemps.... ;-)

3 octobre 2011 19:02

Ce à quoi j'ai envie d'ajouter un Merci Olivier Marchal qui ne pratique pas la langue de bois.... ;-)

Ritchie a dit…

La question qu'on peut poser aussi est : comment demander au citoyen d'être irréprochable quand personne ne l'est, en fait ? Une toute petite question. Quand tu payes 90 euros pour 1 km/h de dépassement de la limite autorisée, a-t-on le droit de venir la nuit casser le radar ? Mais heureusement, M. Guéant veille. ;-)

L' ÉTERNITÉ ROMAN a dit…

Pour qu'il y ait une équipe, il faut qu'il existe un projet commun, tant que le projet commun des membres de l'équipe de France demeure celui de rentrer le plus vite possible à la maison, il n'y a aucune raison qu'elle gagne son quart, à moins que le projet des Anglais (de rentrer à la maison) ne soit plus fort.

bauerraines24 a dit…

la grande différence réside dans le pour qui le flic agit ?
Si il agit en "borderline" pour le bien de tous, et sans en tirer un seul bénéfice personnel, je pense qu'on peut encore considérer ce flic comme irréprochable, par contre, s'il en tire un seul bénéfice personnel, alors là... oui.... il n'a rien à faire dans la police....
ton km/h t'est personnel et ne pas retenir l'infraction c'est te faire bénéficier d'une faveur personnel....c'est complètement différent...

Le hic, c'est que la loi encadre aujourd'hui la rémunération des indics, sauf que ces rémunérations sont trop infimes pour le genre d'infos dont les gros services ont besoin... du coup, les méthodes à l'ancienne persistent.... (je ne cautionne pas, j'explique...)
Comment crois tu que les gros trafics internationaux, les équipes de braqueurs etc....tombent... la police ne les feraient jamais ou presque jamais si il n'y avait pas l'info.... et dans ce monde là, le code, la loi, tout le monde s'en fout.... Ce sont d'autres lois et surtout pas le code pénal et de procédure pénale....

bauerraines24 a dit…

et je persiste avec mon "Merci" à Olivier Marchal.... qui a le loisirs d'être entendu par la presse et qui dit des vérités....