jeudi 22 mars 2012

Attention, culture(s) !

A la Comme Fou - un extrait par là, une allusion par ici - nous encourageons à notre façon la culture. La poésie du quotidien parsème nos échanges, entre allitération et maximes détournées. Cultivez, les ami(e)s. Comme ces Bordelais qui font pousser des plans de cannabis dans leur jardin.
Notre pouvoir d'achat baissant mois après mois, une tendance apparaît clairement : la culture personnelle remplace petit à petit la grande distribution. Un alcool de prunes de derrière les fagots, les plants de tomates gonflés à l'engrais naturel... Le troc est aussi en train de redevenir à la mode : tu me fais la vidange et je te tapisse ton salon. Le savoir faire est à l'honneur, mes ami(e)s. Il faut le faire savoir.
Alors, si à la Comme Fou, nous devions construire la société idéale, Francis Bacon le matin au petit déjeuner et bootleg le soir au coin du feu, quelle serait votre contribution ?

13 commentaires:

benoit a dit…

Juste rappeler que Claude Duneton s'est éteint ce jour. Et que si on aime ça, autant que moi, les musiques populaires, on lira avec un vif intérêt son "Histoire de la chanson française" (un truc énorme!) et aussi son bouquin sur Vialatte. Seb se souviendra peut-être que Duneton, entre autres rôles, jouait aussi le père de Véronique, dans "La double vie de Véronique", un grand film qui me remue encore.

Ritchie a dit…

Benoit, Benoit... Un grand monsieur s'est éloigné. Quelle est la chanson française qui pourrait le mieux parler de lui ? "C'est ainsi que les hommes vivent ?"

Seb en Ovalie... a dit…

En cette période trouble Benoît tu vises juste...En effet,un film qui étreint,les larmes à la main.De plus il y a deux soirs,et en accord avec l'un des post précédent de la comme fou j'ai revu avec bonheur,la belle Irène dans l'un de ses plus belles couleurs,le "Rouge"...

Gilles2 nostalgique a dit…

Ah oui Benoît, tant s'en vont que nous regrettons (mais sans rien regretter de ce qu'ils ont fait...) ;
Duneton, Vialatte et, récemment, Lucio Dalla dont le "Com'è profondo il mare" résonne en moi comme la musique de "Véronique", le plus beau Keslowski. ET oui, Seb, Irène Jacob, quel bonheur (notamment sa voix à la tonalité bouleversante!)...
Et encore, cher Ritchie, "Est-ce ainsi que les hommes vivent", c'est Aragon mis en musique par Ferré. Sans oublier des deux mêmes : "L'affiche rouge", "L'étrangère" qui m'ont tant secoué adolescent!!!

Gilles2 mémoriel a dit…

Et aujourd'hui, le 22 mars! Cela ne vous rappelle rien? Trop jeunes sans
doute...

Antoine a dit…

Gilles, toujours dans le mouvement !

pierrot la tombal a dit…

Et moi en bon contributeur, j'offre donc à toute la "comme fou" l'éternité lapidaire gravée de mes mains...

Ritchie a dit…

Effectivement, un peu jeune pour avoir connu Nanterre. Mais je sens que tu vas nous raconter tout cela, Gilles, lors du prochain Crazy Ruck, que nous pourrions imaginer début avril, un jeudi ou un lundi, selon vos convenances...

Gilles2 a dit…

anytime... avec Cordier, les Camelots du Roi et le Mouvement (bravo Antoine)
du 22, je vais en avoir à raconter!

Antoine a dit…

Etant absent pour cause de vacances biarrotes la semaine du 16 avril, je croise égoïstement les doigts pour que notre ruck se tienne avant ou après.

Frederic a dit…

ça cause, ça cause et ça relance... mais vous avez tous "pourri" la question à Ritchie ;-) Donc moi je viendrai aider le petit dernier à faire ses devoirs de maths, je configurerai vos ordis avec des trucs rigolos, je mettrai le vin en bouteilles, je ferai le DJ (mais ça peux ne plaire qu'à Benoît) et je préparerai la pitance... (mais je ne tiens ni marteau ni pinceau...)

cds al dente a dit…

Io posso fare la pasta ! Comment tou la veux, la pâte, Lino?

Ritchie a dit…

Merci Frédéric !
C'est le retour de la question...
Cds Carbonara, Fred McGywer, et moi je me propose de ne rien faire pour ne rien gâcher et si quelqu'un veut bien m'aider à ne rien faire, ça m'arrange.
Non, sans dec', je m'occupe du jardin, de la pelouse, des feuilles mortes, des arbres à tailler, des courses, de la lessive, des salades composées et des desserts aux fruits, d'organiser les matches de basket, bref, ça ne va pas me changer bcp de ce que j'alimente d'habitude, mais allons-y, au moins suis-je en territoire connu... ;-)