lundi 7 mai 2012

D'un François l'autre

Une heure du matin, François Hollande est remonté de Tulle pour s'exprimer place de la Bastille. Il parle de justice et d'Europe, de fierté et de générosité, la voix cassée. Il embrasse ses compagnes, l'ancienne et la nouvelle. Ce 7 mai au matin, le nouveau président de la République rejoint trente et un ans plus tôt un autre François, Mitterrand celui-là, la pluie et l'orage en moins. Il refuse la fatalité qui veut que la crise nous oblige à l'austérité, parle d'un espoir pour les autres peuples. La France pourrait redevenir le phare des nations qu'elle a été. Personnellement, je n'imaginais pas ce François-là dans les pas de Tonton. Je me suis trompé. Il commence fort. Maintenant, reste à savoir -nous sommes curieux à la Comme Fou - qui sera où. Une certitude, Vincent Peillon à l'Education. Vous avez des pistes ?

27 commentaires:

Gilles2 a dit…

Tout comme Sarkozy ne m'a jamais "déçu" en ce qu'il a toujours été, et ce dès le Fouquet's, là où je l'attendais (cela faisait quand même 30 ans qu'il était là, dans le champ politique!), je ne suis pas surpris par Hollande. Je croyais (crois) beaucoup plus en lui qu'en Royal pour laquelle j'ai voté "à reculons"...
Sinon, qui voir au gouvernement à part Peillon? Pas la moindre idée sauf, peut-être, Filipetti à la culture et Fabius (et pas Joly) à la justice..? En fait qui sait à part Hollande?

Seb en Ovalie... a dit…

Cette nuit j'ai pris la Bastille,elle me l'a bien rendu!Une veillée lumineuse de liesse qui remplace toutes les liasses...Des larmes citoyennes,aux bises multicolores, qui volaient de joues en joues,l'émotion était là,peu commune...Une obscurité bleue,blanche,rouge:"C'est doux,la nuit,de regarder le ciel.Toutes les étoiles sont fleuries".Saint-Exupéry.
D'un François à l'autre,le même rituel,reprendre espoir et célèbrer "La victoire en chantant" !

Antoine a dit…

Ainsi les Français ont mis un terme au règne de Nicolas Fouquet's. C'est la meilleure nouvelle de dimanche soir. Après, il faudra voir comment le président élu va pouvoir manoeuvrer entre sa gauche et sa droite. Intéressant. Pour moi l'essentiel est d'abord de remettre de l'ordre dans l'Etat et son fonctionnement. Car, comme au rugby, le mouvement efficace est celui qui naît dans le respect des fondamentaux.
Sinon, on annonce Valls à l'intérieur et Sapin à l'économie.

Ritchie a dit…

Bon, je vois que ça prend forme... Récapitulons : Valls à l'intérieur, Sapin à l'économie, Peillon à l'education, Filipetti à la culture, Fabius à la justice... Pas mal.
Qui d'autre ?

Antoine a dit…

JE pense que Fabius sera aux affaires étrangères. Et Vallini à la Justice, à moins d'un coup d'éclat du type Joly (mais je n'y crois pas).

Ritchie a dit…

J'ai aussi Ayrault premier ministre... Mais quel poste pour Tatie Martine ?

Ritchie a dit…

Vallini à la justice, tu dois avoir des infos, non ?
En attendant notre gouvernement prend forme... François, si tu nous lis...

Tiger soulagé a dit…

La chasse aux marocains (ministériels, évidemment), n'est-ce pas ce qui a plombé la gauche du temps où elle avait le pouvoir...?
Et si le changement, c'est vraiment maintenant, peut-être serait-il temps de renouveler les cadres en même temps que la photo présidentielle...
Ne pas perdre de vue non plus que François II n'a pas obtenu de blanc-seing et qu'il serait judicieux de prendre les adversaires d'hier à leur propre jeu en étant le chantre d'un vrai rassemblement de la Nation, notamment dans la perspective des législatives qui arrivent...
Mais je radote... et j'ai hâte de vous retrouver jeudi!!

Gilles2 a dit…

Non Tigre, tu ne radotes pas do tout...

Ritchie a dit…

J'aime bcp "la chasse aux Marocains"..., le Tigre... ;-)

Antoine a dit…

Et Sarkozy va peut-être prendre des vacances au Maroque ?

Ritchie a dit…

Antoine, toujours à l'affut pour intercepter. Tu es le Jean Trillo de la Comme Fou...

Gilles2 a dit…

Nous sommes tous, depuis toujours, à la remorque d'Antoine...

Ritchie a dit…

Et François et Nicolas main dans ma main sous l'arc de triomphe (sic)devant une petit feu de cheminée, c'était pas mimi tout plein ?

Ritchie a dit…

Bon, alors, chauds les copains et les copines ? Demain jeudi midi au MK2 Bibliothèque... Ca marche toujours...
Côté cinoche, plutôt tyranosaur ou margin call ?

Antoine a dit…

Ma petite santé du moment ne devrait pas m'empêcher d'être présent demain. Pour ma part, je pencherais plutôt pour Margin Call

Frederic a dit…

Hello

Pour faire les choses dans l'ordre, je confirme ma confirmation de ce que je serai bien avec vous demain à midi au Café Bibliothèque !

Je suis un peu frustré de n'avoir pu trouver un DVD "surprenant, étonnant, bizarre, décalé" (une version coréenne des Monty Pythons ?)... j'ai du me contenter d'un très bon film à la place...

Sinon, en regardant à mon tour le programme de la salle, je ne vois point le "Tyranausaur" (n'a pas passé le "cut" du mardi minuit...?)

De toute façon, mon choix est aisé... je n'en ai vu aucun!

Sur Margin Call, je me méfie doublement des films qui décrivent le monde la finance (cf cette daube récente avec Gilles Lellouche trader ) et le monde de l'entreprise... mais s'il y a Kevin Spicey ;-)

@ demain !

Antoine a dit…

Eventuellement le dernier Burton ?

Ritchie a dit…

A priori Pierre (Escot) sera présent, Juanito aussi, mais pas Francisco...

Ritchie a dit…

Quid de Benoit ? Any news ?

Ritchie a dit…

Le dernier Burton, ça peut effectivement être une bonne idée...

Tiger se fait une toile a dit…

Dark Shadows (Burton) pour moi, sans hésiter (séance à 13h, attention...).
Sinon, je me ferais bien un petit Marvel, moi (The Avengers), dont j'ai lu et entendu beaucoup de bien (séance à 13h35)...
À vous (et à demain)

Ritchie a dit…

Avengers, j'ai vu, c'est disons bof... La Comme Fou mérite mieux...

benoit a dit…

je rentre du taf là, rude soirée( journée continue ) et donc à demain.

Gilles2 a dit…

C'était bien, c'était chouette, avec Aurore et, surtout, avec vous tous...
Je serais bien venu avec vous sur la passerelle de Dietmar Feichtinger, baptisée "Simone de Beauvoir", ce qui est amusant lorsque l'on sait le mépris qu'elle nourissait à l'encontre des ingénieurs et les vacheries qu'elle écrivit sur eux, genre :"Ce n'est pas un hasard,si pour nous l'ingénieur représentait l'adversaire privilégié; il emprisonne la vie dans le fer et le ciment. Il va droit devant lui, aveugle, insensible, aussi sûr de soi que de son équation et prenant impitoyablement les moyens pour des fins" (in "La Force de l'âge"). Heureusement que ce bon Feichtinger n'est pas qu'ingénieur, mais aussi architecte : sa passerelle et sa cambrure sont d'une grâce et d'une élégance rares, traçant dans le ciel une très raffinée calligraphie..!

Antoine a dit…

Désolé de ne pas t'avoir salué, cher Gilles, après ce charmant repas avec Aurore et La Comme fou. Vivement le prochain !

Ritchie a dit…

Gilles, tu vas trop vite... Je n'ai pas le temps de créer un nouveau message que tu laisses déjà une magnifique trainée sur l'ancien...
Dommage. Mais tellement interessant...