vendredi 15 juin 2012

Votez vers

De jeudi 14 à dimanche 17 se tient place Saint-Sulpice, à Paris, non loin de la vallée de la soif, le trentième marché de la poésie. Oasis de fraîcheur créative dans un monde de têtes de gondoles et d'écrivains de grandes surfaces. Pour ma part, j'ai commencé par y rencontrer l'arrière petite nièce d'Arthur Rimbaud et ça fait déjà mon bonheur. Plus de cent stands, cinq cents éditeurs, un millier d'auteurs-poètes-personnages. Quelque chose de rare, d'unique, d'étonnant, un lieu de rimes riches. Une fête de village, communauté composé uniquement de fous et de rêveurs. Sur la photo prise sol y sombra, comme à la corrida, de gauche à droite Tom de Pekin, Philippe Di Folco, Stephan Levy-Kuentz, Benoit Jeantet, Pierre Escot et Ritchie. Prise devant le stand "Derrière la salle de bains" qui édite mon frère, donc, mais aussi Burroughs, Kerouac, Celine, Ginsberg et quelques autres de renom...

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Ta nouvelle Team de choc !! T'embrasse camarade, Philippe D.

Ritchie a dit…

Effectivement, là on ne craint personne. Y'a un pack de poetes de premier ordre...

Ritchie a dit…

J'aime beaucoup le post de Metezulle (voir mes favoris) sur la mort duelle de Bianciotti et de Roland.
Pas la même chanson

Gilles2 a dit…

Quel immense et long silence..! Se pourrait-il que les exploits des footeux laissent coi les amants du rugby..?

Ritchie a dit…

J'ai surtout l'impression que les vacances, ou l'approche des vacances, ou la fin de l'année, ou le début de la nouvelle ère rose, concentrent les attentions ailleurs. Et puis, cinq ans de Comme Fou sur le net, ça lasse peut-être...

Antoine a dit…

Hopopop Richard, je t'arrête. Pas de lassitude pour moi. Juste un peu moins de commentaires sur ton blog que je viens visiter tous les jours.

Tiger sur le départ... a dit…

Le manque d'inspiration... la page plage... toussa, toussa... et puis l'absence crée le manque.
J'ai donc hâte d'être au prochain Crazy Ruck!
À très vite les amis...

Ritchie a dit…

Gilles, te voilà rassuré ?

Gilles2 a dit…

Ouais, ouais, ouais... je n'étais pas vraiment inquiet, juste "like a motherless child"... Comme quoi, vous me manquez!!!

Antoine a dit…

Maintenant que la FFR a jeté son dévolu sur Evry pour son stade, nous allons pouvoir avancer sur notre pantheon rugbystique...