mardi 21 août 2012

La grande armada

Ça y est, ça n'a pas mis longtemps. Le relent xénophobe reprend de plus belle parmi les fondus de rugby. Nous ne sommes pas à Aigues-Mortes, malgré tout, mais j'entends déjà l'expression  "les mercenaires" pour évoquer l'effectif du RCT.  "Les Sept Mercenaires", alors. Parce qu'il s'agit bien d'un chef d'oeuvre de recrutement, cette saison : Sheridan et Jenkins piliers, Jo Masoe troisième ligne centre, Fred "the Shark" Michalak pour servir les demis et Maxime Mermoz prêt à faire enfin décoller Toulon vers son étoile. Ça fait cinq, ok ! Alors ajoutons Alain Delon Armitage et Durand du rang: comme dirait Lee Marvin, " des seconds couteaux", ces deux-là, quand on les compare aux merveilles Michaloo en phare d'Alexandrie et Masoe, colosse de Rhodes.
Bernardo, ça le fait bien rire, ce buzz autour de ses boys. Il a déjà connu ça avec le Stade Français en 1998. Un recrutement de malade, avec des mecs bons pour la casse (Chaffardon, Simon, Gimbert, Moscato) et un bataillon d'inconnus, Gomes et Comba en tête, ainsi que pléthore d'étrangers, Mytton, Pool-Jones, Bolo-Bolo... A l'arrivée ? Champions de France, le gonze ! Cette saison, je vois bien Boudjellal soulever le Bouclier de Bonus au nez d'Albert Camou et de Jean-François Revel. Pas vous ?

8 commentaires:

Antoine a dit…

Le rugby pro est de toute façon un rugby de mercenaires. Et pour les nostalgiques du c'était mieux avant, je répondrais "Quillan 1929"...

Ritchie a dit…

Bien joué. Ca c'est de la prise d'intervalle... Chapeau !

Ritchie a dit…

On peut aussi évoquer Bordeaux au début du siècle dernier qui recrutait en Grande-Bretagne par l'intermédiaire de petites annonces... Si, si, véridique...

Ritchie a dit…

Il s'agit, soyons précis, du SBUC, en 1910... Comme quoi, comme coi...

Ritchie a dit…

Michalak serait donc, si j'en crois les résultats du sondage ci-contre, la meilleure recrue du RCT ? Hum, hum...

Antoine a dit…

Moi j'ai voté pour Jenkins mais j'ai hésité avec Sheridan. Je trouve le gallois plus complet dans le jeu. Michalak...mouais. Beaucoup de promesses et au moins autant de déceptions.

Tiger a voté a dit…

Sheridan pour moi (à égalité néanmoins avec Jenkins), car c'est en mêlée qu'ils se sont fait bouffer en finale... CQFD.

Ritchie a dit…

Effectivement, mais il faut croire que l'ampleur médiatique de Michel Hack l'emporte sur toute autre considération, du moins pour les visiteurs - maigre recette en ce mois d'aout - de la Comme fou...