samedi 15 septembre 2012

Bien barré

Trois jours de bonheur pur à bord d'un voilier de 44 pieds en baie d'Oléron. Coups de winch, génois bordé, cap tenu dans le coureau et la nuit douce, bercé par le clapot. Avec mon ami Laurent Bonnet, skipper-écrivain. Son premier roman, Salone, sortira début octobre dans les bonnes librairies. Je compte sur la Comme Fou pour s'y interesser et faire commandes. Aux éditions Vent d'ailleurs. Moi qui n'ai rien d'un marin j'ai même barré au soleil couchant ce magnifique sloop. Trois jours de pur bonheur, loin des manifestations du monde en feu. Un luxe. On peut comprendre Moitessier qui n'a jamais voulu revenir à terre...

9 commentaires:

Seb en Ovalie... a dit…

Calme plat sur les rives de la "comme fou"!Les amis si ça continue Ritchie va mettre les voiles...De ce terrain vague,mon âme s'empare joyeusement pour célèbrer un très bel anniversaire à notre marin adoré qui jette si bien l'encre en mouillant le maillot.Ritchie mon ami,mon phare qui me guide quand les temps sont brumeux,je te souhaite un magnifique anniversaire du haut du plateau de Saclay où je sais,ton esprit éclairé,et "Libre comme le vent"...

Juanito a dit…

Très bon anniversaire Ritchie.

Tiger Stevie Wonder a dit…

Il me semble l'avoir déjà fait par le passé, mais rien de tel qu'un peu de Mister Merveille pour célébrer notre hôte, qui en est une autre...
http://www.youtube.com/watch?v=rszcDrVeu3Q
Cliquez ou recopiez le lien...

Antoine a dit…

Bon anniversaire Richard !
Hommme libre, tu chéries forcément la mer, non ?

Antoine qui a l'esprit d'escalier a dit…

Et un crazy ruck pour nous réchauffer les coeurs de concert, ça vous dirait ?

LoLo WinRab a dit…

Une WinRab en embuscade, à la dernière heure de ton jour : Re Happy D Day !

Ritchie a dit…

Un grand merci pour ses marques d'affection. Effectivement, 35 ans ça met à l'envers... Pour le reste, eh bien certes la Comme Fou est un peu au ralenti, à l'image de cette rentrée molle du genou. Y'a que Toulon qu'à bon... Cela dit, je ne vais pas bcp sur la toile moi aussi. Mais d'ici peu je vois bien tout cela rebondir. Où ?

Ritchie a dit…

Normalement, je dois rencontrer Gilles, qui traverse non pas la baie d'Oléron mais un moment pénible, traversée en solitaire, sauf qu'enfin il accepte quelqu'un à bord. Je vous en reparlerai ici même dès que...

Ritchie a dit…

Salone, prix du salon du livre de La Rochelle