mercredi 26 septembre 2012

Gilles alright

Fenêtre sur cour. Normal, quand on a du sang bleu. Parce que c'est bien la cour que l'on note immédiatement autour de ce roi de coeur. Derrière la délicieuse Laura, une noria d'infirmières que chacun rêverait de sentir à son chevet nuit et jour. Notre Gilles est en ce moment hospitalisé. Benoit et Ritchie sont passés le saluer mardi dans l'aprem et dans le 17ème. Clinique ultra sympa, personnel trié, chambre spacieuse et claire. Gilles n'a perdu ni la main ni le verbe. Il bosse même déjà pour cARTier sur l'esthétique industrielle. Péguy, Celine et d'autres pointures installées comme chez elles dans sa mémoire des citations l'accompagnent. Assis, serein, le regard pétillant, il salue tous ses ami(e)s de la Comme Fou. Que ceux-ci n'hésitent pas, c'est appréciable, à lui envoyer un petit sms de loin en loin, voire un post ici-même puisqu'il consulte. Un comble. Mais ça lui ressemble tellement. Gilles, la Comme Fou avec toi...

9 commentaires:

Mme WinRab a dit…

l'ami de mon ami étant mon ami, Gilles, avec toi !

Anonyme a dit…

Laurence, je suis certain que Gilles appréciera le soutien en ancien deuxième ligne qu'il était...

Gilles2 ému a dit…

Merci Winrab, et encore merci Ritchie et Benoît pour la douce et "vivace" visite.
La Comme Fou avec moi? J'espère que vous savez tous que la réciproque est bien là : moi avec la Comme Fou...
Vous me manquez tous et vivement le prochain Ruck!!!!!
Vous embrasse tous, na!

Ritchie a dit…

Chère Gilles, j'espère que tu pourras communiquer le plus souvent possible avec nous sur la Comme Fou. Ca fait du bien de te lire à défaut de te voir tous les jours... Je t'embrasse

Antoine a dit…

Heureux de retrouver Gilles sur le blog, en attendant le prochain ruck. Heureuses les infirmières callipyges sans doute les bons mots de Gilles...

Seb en Ovalie... a dit…

Quelle joie matinale Gilles de lire à nouveau tes mots!Santé,ami.Je vois que tu as su bien t'entourer et que tu as pu échapper à une Kathy Bates version "Misery"...Hâte de crazy rucker à nouveau ensemble,ta présence et ta verve me manquent.En attendant ce matin l'humeur légere,même en claquettes mais sans Gêne,mes amis "Chantons sous la pluie"...

Ritchie a dit…

Qui avait lu "bill of rights" ?

pierrot la tombal a dit…

Je ne connais pas Gilles. Mais je sais qu'il goûte à notre jeu, et quand un un rugbyman est coincé dans un ruck-hôpital,tu as juste l'envie de tout déblayer et faire de sa chambre carcérale un bon et bouillant vestiaire...

Good game Gilles!

Pour vos rucks, je suis malheureusement un peu loin...

matthieu a dit…

Salut Gilles,
Juste quelques motq. Te souhaiter d'être vite au mieux. De retrouver les rucks et le jeu qui te vont bien. En attendant tes anecdotes de carabin, à bientôt.