lundi 10 décembre 2012

Pour le plaisir

Des jours, comme ça, où j'ai envie de vous faire partager une impression, un sentiment. Comme un relâchement bienvenu après une grosse année de labeur.
Une toile de Gerhard Richter, ramenée dans l'appareil photo de Lucile, ma cadette. Zéro idéologie. Rien que le plaisir des yeux. Pas même besoin de commenter. Juste s'imprégner.
Quand c'est beau que rajouter ?
Cela dit, j'aimerais bien avoir votre point de vue.

2 commentaires:

Mme Winrab a dit…

mon point de vue revenant à commenter, je dirai juste que l'on peut facilement s'y perdre ou s'y noyer...

Ritchie a dit…

Bon, ben je ferme l'exposition.