vendredi 14 mars 2014

Nettoyage de printemps

Rarement entraîneur national aura été aussi vilipendé. Jacques Fouroux, écorché par les médias, avait ses sympathisants parmi le public. Bernard Laporte, malgré ses excès (ou peut-être grâce à eux), recueillait un vote populaire. Marc Lièvremont, électrique, énervé et cassant, était rejeté par le groupe des joueurs et voyait même ses adjoints s'éloigner de lui, mais il n'était pas honnis par les supporteurs du XV de France comme l'est aujourd'hui Saint-André. A tel point que les critiques de la presse - plutôt bonne fille, la presse, avec PSA, sans doute par égards à son palmarès de joueur et de capitaine du XV de France - passent pour de la poésie en comparaison des attaques ad hominem d'une agressivité qui me laisse pantois. Deux ans après sa nomination, une pétition circule pour demander sa démission. L'univers internet violent à l'extrême. PSA s'attendait à être attaqué par les médias en cas de défaites répétées, il est visé pour des victoires sans contenu. Hier, jeudi, à Marcoussis, il a lancé le mot : bouc-émissaire. Celui qui paye pour les autres. Le rugby français marche sur la tête et c'est Saint-André qu'on crucifie. Il a sans doute commis des erreurs mais sans doute pas au point d'être destitué à mi-parcours. Laissons jouer France-Irlande. On en reparlera après...

3 commentaires:

Tiger Haute Pression a dit…

Un aspirateur de marque allemande pour nettoyer la maison France... Heureusement que t'as pas mis un Kärcher en photo ;-)

Ritchie a dit…

Bien vu... Comme d'habitude... Un crazy ruck le mardi 25 mars ?

Tiger ready a dit…

Suis dispo le 25 à midi ! Miam....