samedi 9 avril 2016

Hume et Bach

Il y a des matins du monde plus agréables que d'autres. Imaginez écouter L'Offrande Musicale de Bach en lisant le Traité de la nature humaine de Hume. Redécouvrir la première sève de l'athéisme en savourant les entrelacs sériels tricotés par Jean-Sébastien à l'usage des rois.

Et dans quelques heures se plonger dans l'Europe du rugby des clubs et des provinces, compétition disparate, éclatée qui relie tout et son contraire dans un joyeux fatras, et c'est justement parce qu'elle ne ressemble à rien que je l'apprécie, cette Coupe de rugby champagne.

Une forme profonde ou une forme de profonde sérénité, je ne sais, me construit à ce moment précis ; elle m'éloigne des remous d'une société cynique et en perte de sens dans laquelle je me reconnais de moins en moins. Je n'ai pas les reins assez solides ni le dos assez robuste pour rester debout toute la nuit place de la République, alors je résiste à ma façon.

Elle est douce et fluide, cette façon. Elle ondule comme une ligne mélodique, pétille parfois, se remplit de pensées décentrées. Et si l'un d'entre vous parvient à savoir pourquoi cette illustration, ci-dessus, pour un tel propos, il aura gagné toute ma considération. Pas facile, je l'avoue. Je vous ai laissé ici et là plusieurs indices, cependant.

9 commentaires:

Sylvie a dit…

Bon allez Lucette, je me lance : je crois voir la fontaine Subé à Reims ( je suis arrivée là par Sacre -Reims - + offrande musicale = offerte au roi de Prusse ) après j'ai cherché les statues d'allégories de la victoire en relation avec EAU parce que y'a plein d'eau dans ton commentaire ( remous, fluide, profond, ondule) Alors pourquoi ? Ben parce que cette fontaine n'a jamais eu d'eau et ça me renvoie à "perte de sens " . Et si c'est pas ça , ce n'est pas grave parce que je me suis bien amusée !

Ritchie a dit…

Bravo Sylvie
c'est Reims. Pour David Hume, qui y a séjourné dans ses jeunes années. Et bien sûr le sacre pour le roi.
Et donc oui pour la fontaine Subé, statue représentant la victoire. Celle de Toulon ou celle du Racing 92.
Voili voilà pour la matinée voyage...
la bise et félicitation.

Sylvie a dit…

Merci Ritchie, de toute évidence c'est la victoire de Grenoble en Challenge que représente la statue . Comme le disait justement Hume, "“La beauté des choses existe dans l’esprit de celui qui les contemple.”
PS : du coup ma fontaine sans eau c'était un coup... dans l'eau ?

Ritchie a dit…

Tout est question d'esprit, on le sait, ça, nous, hein, ici à la Comme Fou ?!?!

André Boeuf a dit…

J'ai cru, un moment, que c'était la colonne de la Liberté, Place de la Bastille, avec son génie, tout en haut!
"Rester debout, Place de la République..", m'y a fait penser, sans chercher à analyser un peu plus la statue....et le texte.
En parlant de Liberté, je viens de revoir, pour la xième fois, le documentaire sur Manuel Agujetas, le chanteur de Flamenco: toujours aussi époustouflant. A pleurer, comme pour du Bach. Et je viens de relire le texte de Francis Marmande -une sorte de maître, pour moi- à l'occasion de son décès.
Avec un peu de whisky là-dessus, et un assez joli match de coupe d'Europe, bonne soirée à vous.
AB

Ritchie a dit…

Manuel Agujetas, à voir donc. Moi qui suis fan de Camaron de la Isla... Quant au joli match européen, il fallait donc voir les Anglais entre eux.

André Boeuf a dit…

Oui, et surtout, dans un autre genre, Paris-Roubaix. Que l'on peut dire "de légende". Comme quoi, certains sports peuvent évoluer sans trop se dévoyer!
AB

Ritchie a dit…

J'ai eu la chance, ayant plusieurs écrans sur mon bureau, de suivre l'enfer du Nord et l'envers des quarts. A trente centimètres près, on touche au sublime. Je veux parler de la roue de Boonen en retard...
Quant aux quarts la palme à Wasps-Exeter !

André Boeuf a dit…

C'est vrai.
Je m'attendais un peu à voir un Boonen effondré...Mais non. Comme Cancellara, d'ailleurs.
Des grands, dans un sport très rigoureux, qui ont tout donné, surtout pour Boonen. Et qui sourie, discute tranquillement avec son vainqueur...Chapeau.
AB