dimanche 2 décembre 2018

Voix de cités

Rien n'est plus difficile que d'évoquer l'intimité artistique de la personne qu'on connait sans doute le mieux, du moins celle avec qui on partage tout depuis vingt-cinq ans. Son atelier est un espace protégé dans lequel il est impossible d'entrer sans y être invité, authentique jardin secret clos sur une manière de peindre qui lui est toute personnelle.

Ainsi il ne me sera pas possible de vous expliquer par le menu comment naissent les tableaux de l'artiste, Gesco, et la magie demeure pour moi intacte à chaque fois que sort de cet antre de couleurs et de formes une nouvelle toile. Juste vous préciser qu'elle a dépassé la dizaine et va donc exposer pour la première fois. Ce sera à Palaiseau (Essonne), dans une salle réservée à cet effet au cœur de la libraire La Fontaine aux Livres.

Cette association est un chemin naturel puisque l'inspiration de Gesco est venue durant la lecture de l'ouvrage de Delphine  Minoui intitulé «Les Passeurs de livres de Daraya». Ceux qui ont pu lire ce témoignage poignant et gorgé d'espoir comprendront pourquoi l'exposition éphémère à laquelle j'espère que vous pourrez assister samedi 8 décembre (10h/13h et 15h/19h) s'intitule «Cités Perdues».

Le style, c'est l'être, écrivons-nous en adaptant Buffon. Alors celui de Gesco est une entrée dans notre inconscient. En sonnant, il réveille chez chacun d'entre nous des images, des voyages et des perspectives à la fois nouvelles et anciennes. Il décrit à sa façon nos paysages intérieurs, ravive  quelques zones perdues, oubliées, refoulées, qu'on croyait à tort effacées et qui revivent sous ce pinceau.

A la fois originale et universelle : voici comment je qualifierais la vision de l'artiste à travers ce qui constitue une première série de onze œuvres à partager entre visiteurs choisis. Le choix des couleurs fait sens, associations aussi variées que réfléchies qui s'enrichissent à distance. J'aurai plaisir à vous retrouver, ami(e)s de la Comme Fou, devant les tableaux de cette exposition.

7 commentaires:

André Boeuf a dit…

Malheureusement, je ne pense pas pouvoir "monter" à Palaiseau à cette période.
Après l’opération de la hanche droite l'année dernière, les varices ce début novembre, c'est la hanche gauche qui est en train de me lâcher! J’essaierais de déléguer un ami Clodoaldien, s'il le peut....

Ritchie a dit…

Merci André. Je pense que cette exposition sera une réussite. Si je tiens compte du nombre de réactions qu'elle suscite déjà.

Christophe Schaeffer a dit…

Comme tu le sais, je suis dans un théâtre du côté de Périgueux... Transmets à Madame tous mes vœux de réussite pour cette belle première ! En pensée avec vous. Amitiés

Ritchie a dit…

Ce sera fait, Christophe...

Ritchie a dit…

Tiens, au hasard, j'étais chez un vieil ami dont la fille est prof de philo. Elle a conseillé le dico à tous ses élèves...

Christophe Schaeffer a dit…

En voilà une bonne idée :)

André Boeuf a dit…

Çà s'est bien passé...?