jeudi 20 janvier 2011

Purge, ma peine


Je sens bien que vous avez envie de parler de rugby, pour une fois... Je me suis rendu hier midi à Marcoussis pour écouter Saint-Marc laver plus bleu et présenter ses trente pour le Tournoi. Je ne sais pas si c'est un bon ou un mauvais entraîneur. Mais il a sa méthode à lui. "L'équipe de France aura fière allure", dit-il en substance. Quand ? Il ne l'a pas précisé. Mais il en est tellement certain. Lui va retrouver le terrain, se rapprocher du jeu, faire passer son message... On se demande juste, à l'écouter, où il était et ce qu'il faisait depuis trois ans. "Personne n'est banni ni exclu", mais certains sont plus écartés que d'autres, par exemple Fritz, Bastareaud, Dupuy, Malzieu. Mais on s'en fout. Parce qu'il y a Marty. Ah celui là, toujours dans les bons coups, "ne déçoit jamais". Il est à l'image de cette équipe de France, vaillantasse, bon esprit, qui ougne, pas géniale, peu causante... Ce type est une allégorie. Allez, hop, c'est Marty, en voiture Emile ! C'était d'un tristouille, c'te conf' de presse. J'ai bien écouté mais pas tout bien saisi. L'impression que l'équipe de France se situe nulle part. Et personne pour parler de jeu. Des joueurs, oui. Mais pas du jeu... Et puis d'abord quel jeu ? On n'a rien vu depuis janvier dernier. Un Grand Chelem opportuniste, trois branlées au Cap, à Beunos-Aires et à Saint-Denis, entrelardées d'un match poisseux à Nantes et d'une purge à Montpellier. Ah oui, la méthode Lièvremont ? C'est tout simplement la méthode Coué. Se persuader de...
Voilà. C'est tout. J'avais juste envie d'échanger ça avec vous. Ca soulage...

10 commentaires:

Ritchie a dit…

Quinze visiteurs ce matin, pour le seul message "sacré gusses"... Y'a quelque chose qui cloche... Suis-je sur écoute. Grandes oreilles se penche-t-il sur moi ? Aidez mois à comprendre ce qui peut susciter autant d'afficion...
En attendant, voilà ce que j'ai trouvé sur le blog. Il y a effectivement un centre d'écoute. Dans cette base secrète protégée par des miradors, des chiens policiers et des barbelés électrifiés, treize immenses antennes paraboliques espionnent, jour et nuit, toutes les communications internationales qui transitent par les satellites visés.
Cette base se situe dans le Périgord, sur le plateau de Domme, à côté de l'aéroport de Sarlat. Le lieu est officiellement appelé " centre radioélectrique ". Là, le service français d'espionnage(DGSE) surveille quotidiennement des millions de discussions téléphoniques, d'e-mails, de fichiers et de fax. C'est le site principal des " grandes oreilles " de la République.
Il y en a trois autres, à Mayotte, à Kourou et sur le plateau d'Orgeval, aux Alluets-le-Roi.
Bonjour l'ambiance. Faisez gaffe, les faisez, y parait qu'ils sanctionnent aussi les fautes d'orthographe, de syntaxe et d'accords de participe passé...

Anonyme a dit…

Avec les quelques fautes laissées dans le texte si dessus ça ne devrait pas manquer : tu vas te faire choper par la DGSE pour un cours intensif d'écriture appliquée, Ritchie...

Ritchie a dit…

C'est à dessein animé

matthieu a dit…

N'ai pas acheté le livre. D'après une employée de la Fnac à Tlse, Atlantica n'aurait pas fait son boulot (et bim !) ... Cela dit, je n'ai pas encore chercher plus et, pis, n'ai pas encore lu Mon sac de rugby...
Mais peut-être que Le guetteur de Dordogne pourrait te renseigner sur le Périgord.
Hier, Marc semblait gêné quand il parlait (entre autre ?) de David Skréla.
PS : pour les fautes, suis black listé...

Ritchie courtier a dit…

Si tu veux acheter le livre, va directement rue Séguier, sur les quais, vers Saint-Michel. Ils doivent avoir tous les Adole : mon sac de rugby, déjà et le guetteur de Dordogne. Et par la même occasion, en disant que tu viens de ma part, tu leur signaleras les difficultés à commander l'ouvrage. cela dit, tu peux le commander par internet directement chez Atlantica; ils ont un site.

Antoine a dit…

Pour en revenir au groupe dévoilé par Marc Lièvremont pour le premier match du tournoi, je suggère le commentaire suivant, tiré des propos du sélectionneur :
"A compétition de deuxième division, équipe de deuxième division"...

Gilles2 compassionnel a dit…

Il y a pourtant tellement de gens (mariés ou pas d'ailleurs) qui se plaignent que personne ne les écoute.
Ne pourrait-on les signaler à la DGSE pour qu'ils soient placés sur écoute et enfin exister..?

Ritchie qui baisse pavillon a dit…

En tout cas, c'était pas la peine d'avoir de grandes oreilles pour écouter ce que Lièvremont avait à dire à Marcoussis.

Ritchie kakraké a dit…

Amis, je vous conseille "Boucherie Ovale" et "le Pilier". J'adooooore.

Ritchie a dit…

Moi, perso, j'aime bien la gueule de Saint-Marc sur la photo. Le coté martyr sans rire. T'as envie d'aller au feu pour un type aussi entraînant. J'comprends maint'nant pourquoye y z'en voulaient pas du chocolat contre les Australopithèques. allez, vite qu'on en finisse avec ce match et qu'on rentre à l'hôtel. On veut des calins. Elle est où ma femme, dans la tribune ? Ah oui, elle est là. "Chériiiie ! Ca ça, t'es bien assise. Pas trop froid. Bon allez, on en a pas pour longtemps. J'arrive..."
Et puis Saint-Marc, qu'avait vu que ses gonzes y z'étaient chauds pour l'oreiller, et ben il leur a laissé la grasse mat' le dimanche matin. Sympa, hein ? Pis ça t'en dit beaucoup sur la force de caractère du mec, son autorité...