mardi 9 août 2011

Gens de Dublin




Finalement, c'est assez sympa, le Twitt, faut le dire. Je ne l'imaginais pas ainsi et j'avoue que je suis agréablement surpris. Comment ça se passe ? Je reçois un coup de fil d'un copain journaliste de Dublin, le Bono de l'Irish Time, qui me parle de O'Driscoll et de sa bande, à quelques jours du test de Bordeaux. Il me file quelques infos, pas de quoi révolutionner le journalisme sportif, mais quand même, deux ou trois trucs qui peuvent alimenter la conversation à l'apéro. Un petit Twitt plus tard, deux phrases en fait, je transmets de quoi épaissir les chips et densifier le pastis. Et en retour, j'ai moi aussi quelques petites infos, des formules bien tournées, l'air du temps à me mettre sous la dent. En instantané. Du coup, les amis de la Comme Fou, si vous Twittez, vous aurez du "direct live" durant le Mondial en décalage horaire, ce qui est avantageux. Et la version longue sur ce blog quelques heures plus tard. On fait comme ça ?

5 commentaires:

Gilles2 hustonien a dit…

De qui est cet amusant portrait de Jaimie ? (d'après Freund?)

Ritchie a dit…

No sé

Antoine a dit…

Lest's Twitt again !
Je suis encore un peu circonspect de l'intérêt du truc, mais je ne demande qu'à être convaincu. D'ailleurs j'ai moi aussi franchi le rugby, con, et je me suis inscrit il y a 5 minutes (@Renvoiaux22) et ai immédiatement enregistré Richard sur ma sélection de twitters.

Ritchie a dit…

Ben voilà, ça bouge sur la toile...

rugbymane a dit…

Twitter quelqu'un qu'on aime, ça m'est toujours trop difficile.