dimanche 13 mai 2012

En phase finale

Bien sûr, il y a le remake. Castres-Montpellier, en bleu et blanc. Sorte de déjà vu. Avec Teulet qui enquille et Trinh-Duc qui surfe. Bien sûr, il y a la guerre des étoiles : Toulon-Racing à Mayol ! Allo, allo, Giteau, Wilko, Steyn et El Mago sur un bateau et qui tombe en rade ? Mais moi le match qui commence déjà à me passionner, peut-être même davantage que le duel qui vient de passer entre Hollande et Sarko, il va se dérouler dans le nord. Et ça va taper fort. Vous voyez bien de quoi je veux parler : Le Pen contre Mélanchon. Ou plutôt l'inverse, car c'est l'homme au maillot rouge qui monte défier, en challenger, la prêtresse blonde des chemises brunes. Il en faut du courage et de la conviction pour relever le gant face à la dame de plomb. Ce match-là se joue pour la démocratie entre deux extrêmes. L'un attaque à gauche quand l'autre déborde à droite: face-à-face, ils ne peuvent que s'affronter. Le perdant, et c'est tout l'enjeu des urnes, sera décrédibilisé et balancé sur la lune; le gagnant relancé. Il y va donc de notre avenir : une France sociale, encore plus marqué à gauche qu'elle ne l'est depuis le 6 mai, ou un pays droitier. La main tendue ou le bras levé. Une sorte de lutte finale qui va nous en dire davantage sur nous même, dans une région de corons touchée par la corruption et le chômage. Un vrai grand match de phase finale. En juin. Pour savoir à quel stade la France se situe.

15 commentaires:

Seb en Ovalie... a dit…

De ma tribune citoyenne,je suivrai avec attention ce combat de tribuns!Duel de chefs où Melanchon pourrait y perdre le Nord,face à la Marine,j'avoues je me fais un sang d'encre de cet affrontement dans "Le jardin du diable".Peur que sans artifice,Jean-luc parte au suicide politique et ne soit pas à la fête face aux feux impurs des idées maléfiques de Le Pen...Ici à la comme fou,la démocratie se fait à main levée,pour après,mieux tendre ses bras vers l'autre.En phase finale de chaque crazy ruck,aucun orateur,le ventre repu,ne pratique le rituel du "Hara-kiri".

Ritchie a dit…

Ca na pas l'air d'inspirer la Comme fou, ce duel... Mis à part ce bretteur de Séb...

g a dit…

Front haut contre front bas..? Ce que j'admire le plus chez Mélanchon, c'est cette capacité qu'il a à regarder en face ce laideron de fille Le Pen! Elle ressemble tellement à son père qui se serait affublé d'une perruque que c'en est totalement vomitif. Bref, elle me fait comprendre l'expression : "J'peux pas la voir". Donc, tout (et tous) ce qui la fait ou fera disparaître me réjouit

Gilles2 assumant a dit…

Mon doigt a dépassé ma pensée : je ne me cachais pas derrière un petit g, je suis juste allé trop vite. Donc, je revendique mes hauts le coeur!!!

Ritchie a dit…

Nous avions tous saisi que le poing G ne pouvait venir que de toi, Gilles...

Ritchie a dit…

A cause des perruques...

Gilles2 a dit…

En fait, le point G, c'est l'affaire de mon copain Martin Veyron...

Ritchie a dit…

Suis dans l'attente de vendredi soi et de samedi soir. Pour moi, le champion de France sera le vainqueur du match Toulon-Racing...

Frederic a dit…

et moi je vote pour Clermont... qui ira se palucher le vainqueur de Toulon-Racing ;-)

Antoine a dit…

Clairement Clermont !
Si Toulon est champion, cela nous privera des saillies Mouradiennes sur le complot anti-RCT, ce serait dommage. Quant au Racing, mouais, ce serait récompenser une équipe vraiment moyenne tout au long de la saison.

Gilles2 a dit…

Idem pour moi (au feeling!), allez Clermont...

benoit a dit…

Clermont joue bien, perd peu. Le champion, pour moi, ce sera soit Toulon, soit Clermont, soit Castres, soit Montpellier, soit le Racing mais pas Toulouse. Je ne les sens pas, cette année. Trop de nouveaux. Trop de casse. Trop de tout. Mais bon.

Olivier a dit…

Alors si le futur champion est issu du match Toulon Racing c'est Toulon qui risque de s'y coller mais il faut passer les demi et Clermont! Pour moi Toulon a les yeux plus gros que le ventre Clermont sera champion. Toulouse pas règle cette année.quoi que.......tout est fait pour que Toulouse et Clermont soit en finale est sur un match alors pourquoi pas! La bises à tous

Gilles2 a dit…

Castres ou Montpellier, je n'avais pas de favori, même si petite tendresse pour Montpellier (Galthié, Trinh Duc...). Donc...
Racing vs Toulon, bien sûr je tenais pour le Racing (vieille fidélité de 70 ans toutes disciplines conjuguées avec même le Tir aux pigeons si élégant et aujourd'hui parfaitement anachronique...). Et puis ma vieille détestation à l'encontre de Toulon, de sa vulgarité (Mourad n'a rien inventé!), sa brutalité, sa perversité si bien personnifiées par S. Bruno (que viennent faire là des gens aussi élégants et éthiques que Wilkinson?).
Bref, oui, même si tout est fait pour, souhaitons Clermont/Toulouse...

Ritchie a dit…

Et je salue le grand retour d'Ibsen qui serait bien inspiré de venir déjeuner lors du prochain Crazy Ruck... ;-)