lundi 21 janvier 2013

Troué au mythe

Jeu de mains, jeu de Toulousains... Voilà bien un slogan qui est en train de voler en éclats. Aujourd'hui, pour voir du rugby, il faut se rendre, à coup sûr, du côté de Clermont et de Montpellier. Pierre Villepreux, le vulgarisateur de la méthode instaurée par Robert Bru, elle-même trouvée à la source de René Deleplace, le Spinoza du rugby, m'avait précisé, en 1985 (déjà) : "Le score n'est que le résultat de la performance. Il faut penser uniquement à la qualité de notre jeu, et le reste vient tout seul ensuite."
Il faut croire que cette philosophie, contrairement à celle du vieux Baruch, n'a pas passé l'écueil du temps, en ce qui concerne le rugby le cap du professionnalisme, des résultats à tout prix, du pragmatisme, du réalisme, de l'efficacité, bref de tous les poncifs qu'on nous sert dans les conférences de presse d'après-match, dos au panneau des sponsors qui semblent être les seuls partenaires dont on se soucie.
Toulouse éliminé de la H-Cup (comme en 2001, 2002 et 2007), Toulouse seulement (?) troisième du Top 14, c'est la fin du mythe ?

8 commentaires:

Antoine a dit…

Dimanche, le match était plus baroque que Baruch...
Tout fiche le camp. Le jeu de mains d'hier semble avoir disparu. Peut-être la faute au professionnalisme. Mais Clermont alors, c'est un ramassis d'amateurs ?
Peut-être faut-il regarder du côté de Novès et choisir sinon un "novice", du moins un homme neuf. JB Elissalde ?

Antoine a dit…

Dimanche, le match était plus baroque que Baruch...
Tout fiche le camp. Le jeu de mains d'hier semble avoir disparu. Peut-être la faute au professionnalisme. Mais Clermont alors, c'est un ramassis d'amateurs ?
Peut-être faut-il regarder du côté de Novès et choisir sinon un "novice", du moins un homme neuf. JB Elissalde ?

Antoine a dit…

Oups, désolé. Désolé pour cette manip très "LNR" qui a conduit à un doublon dans mes commentaires...

Ritchie a dit…

Antoine, même quand tu commets une erreur de manip, c'est de l'humour. Trop fort...

Ritchie a dit…

Quant à JB Elissalde, il n'a toujours pas resigné...

Ritchie a dit…

Et maintenant c'est Servat qui pense à se barrer. Comme quoi ça va bien au Stade Toulousain... Guy, t'es pas en train de faire la saison de trop ? Franchement ?

Ritchie a dit…

Après la piètre performance toulousaine face à Biarritz, à domicile, il faut effectivement se poser la question ? Pourquoi le ST a-t-il perdu son jeu ?

Frederic a dit…

retour au slogan des années Struxiano "donnez-moi huit bourriques et je vous fais un champion de France"

ne reste plus qu'à recruter un bon demi de mélée. CQFD