jeudi 25 avril 2013

Pack de princes

 Très franchement, je n'ai pas relevé tous les traits d'humour de ce 21ème Crazy Ruck. Parce qu'ils étaient nombreux, trop nombreux.  Sans doute, pour certains, trop fins pour moi, aussi. C'est comme s'il fallait retenir une passe ou deux dans un match de rugby-champagne. Je garde plutôt et plus facilement les sourires, l'esprit des joies, l'envie de prolonger le moment sans penser à se lever. Cinéma et  rugby à l'honneur, tout le monde bien en Cannes lorsqu'il fut question d'évoquer "Marty", première palme et lien rêvé...
Au coeur du repas, il fut surtout question du projet d'aide à la construction d'une école pour les enfants du Népal, laquelle devrait être érigée à Pokhara, l'occasion aussi d'évoquer notre trek à venir sur les pentes de l'Annapurna. Fin d'année 2014. Dans vingt mois. Si tout va bien.
Nous voilà ici donc devant l'entrée du "bistrot d'Henri", un pack plutôt bonnard comme disent les Nabis, du premier rang à gauche, Seb, Fred, Benoit, Antoine, Ritchie, Vincent, Le Tigre et Juanito. Une pensée vers Gilles, dont c'est l'antre.

10 commentaires:

Gilles2 ému a dit…

Merci l'assemblée amicale de la Comme Fou pour ces verres levés... J'espère vous revoir tous un jour? Et je vous embrasse en attendant...!!!

Ritchie a dit…

Un jour ou une nuit, à St Germain des Comme Fou... Grâce à toi, Gilles,nous avons trouvé notre havre, notre club-house, notre vestiaire. Un terrain, en somme. Et ce Henri de tes amis, à moins que ce ne soit son fils, nous reçoit comme des habitués. Et toujours un petit mot pour prendre de tes nouvelles. Nous sommes des passeurs, donc...

benoit a dit…

Mais oui Gilles, tu reviendras trinquer parmi nous, dans ton quartier, où pousse plus verte et plus sucreuse encore l'herbe des nuits et des jours, car c'est chez toi qu'à présent on se sent mieux que chez nous, hé oui. Bises à toi et à tous les autres que j'étais ravi, ah ouais, pour ça je ne mens jamais, de revoir. Ah ouais!!

Antoine a dit…

Encore un beau moment que ce ruck (je garde le "très" pour celui que nous aurons avec Gilles). La bise.

Ritchie a dit…

C'est vrai, c'est fluide, comme le jeu de l'ASM en ce moment. En rugby cela dit, le jaune c'est la couleur, non ?

juanito a dit…

Dur de bosser après un tel moment passé.. L'après midi ne fut pas très laborieuse !!
Bises à tous.

Frederic a dit…

ooops... mon commentaire d'hier est passé à l'as, ou bien perdu dans les profondeurs de l'anti-spam... tant pis!

Donc à redire (et résumer...) que j'étais très heureux de tous vous revoir! Belle atmosphère amicale et joyeuse chez Henri, en effet...

Maintenant, sans aucun esprit de polémique (!!), je trouve qu'il faut une bonne dose de parti pris pour affirmer que le jaune est la couleur du rugby...

En revanche, j'ai en tête un oeuvre de Paul Sérusier à Orsay (Pont-Aven or something...) qui pourrait mettre beaucoup de monde d'accord sur l'utilisation de cette belle couleur !!



Boss a dit…

Hello Ritchouille , y'a quand même des bonnes têtes de rigolards sur la photo....Groupe homogène sans cheveux sur le devant...ça tombe bien ça cache la vue, et la vue basse ça n'a pas l'air d’être votre truc... Bon je vois qu'en plein cœur des ripailles et de la culpabilité des quilles de rouge dégoupillées à la chaine, du cinoche palmérisé et des prétentieux gribouilleurs de couleurs, vous évoquâtes des projets de bâtiments à haute altitude.... Tres bien, parfait, admirable, convenable, hips.....Ceci vient quand même un peu en contrepoint à mes convictions profondes, celles du temps du "Mongol Club" dont la devise : - Un chromosome écrasé c'est un peu de liberté gagnée - me fait me demander si l'éducation reste bien une priorité? Par contre, si il faut bâtir, pourquoi pas une Maison Close? Hein? Parce que la, pour le coup, ça ne s'apprend pas sur Internet.... Ouai...Bon c'est tiré par les cheveux, ceux que comme vous je n'ai plus sur le devant....Népalais qui veut. Boss

Tiger a dit…

À défaut de poils sur le caillou, il a une plume bien acérée, le Boss...
Ça promet!
Et c'était un plaisir de tous vous revoir hier, ainsi que l'ami Vincent. En attendant Gilles...
Bises

Ritchie a dit…

Boss, nous avons évoqué ton cas, ton nom. Ton aura baigne nos agapes. Tu es donc le deuxième sur la liste du trek népalais. C'est noté, pas oublié.
La bise