dimanche 26 juin 2016

Les masques et l'aplomb

Où l'on voit bien qu'il est possible d'arrêter quelques dizaines de jeunes abrutis en mal de percussions dans l'axe quand le mot d'ordre est correctement passé par le Ministère de l'Intérieur et le service d'ordre de la CGT. Qu'il est possible de manifester sans casser pour peu que les concernés ne le soient pas trop, cernés. Que laisser une poignée de lanceurs de poids plumes dénaturer une revendication légitime, noyauter un défilé, décrédibiliser une manifestation, est un art consommé par les gouvernements, quels qu'ils soient.

Où l'on voit bien que la jeunesse qui manque d'activité de plein air vise en vue des Jeux Olympiques la vitrine du décathlon (courses de repli et lancers divers) avec le même courage que celui dont font preuve les bloggeurs sous pseudo qui polluent la toile d'aigreur. Que la violence verbale enchaîne la violence physique et réciproquement, le tout dans un climat délétère, anxiogène et destructeur qui plombe petit à petit les fondements de notre démocratie.

Où l'on comprend mal pourquoi un gouvernement de gauche (l'est-il vraiment ?) n'écoute pas la rue, se mettant à dos salariés et patrons pour une loi mal foutue, mal pensée, mal présentée et mal votée. Que se tromper et l'avouer n'est pas un acte de faiblesse mais plutôt un geste fort. Que nous allons ainsi passer un très sale été à attendre que des députés courageux (ou pas) mettent en lambeaux une loi qui fait honte à ceux de 36 (mon grand-père maternel en était).

Où l'on se dit qu'il vaut mieux avoir suivi le rugby que le foot en juin, que le Racing 92 est un champion méritant (à quatorze, c'est top) ne serait-ce que pour ses deux derniers matches, à Rennes et à Barcelone, que Toulon a consommé son règne et que le génie, le talent et le cœur reviennent de Tucuman avec un succès d'estime et d'Australie avec une série musclée. De quoi nous faire patienter jusqu'à mi-aout.

9 commentaires:

André Boeuf a dit…

Bien vu, bien dense, bien dit.
André Boeuf

Ritchie a dit…

André,merci. Par ailleurs, tu es au courant, Cote Ouvert s'arrête. Comme Fou devient 99% rugby. Pour héberger les blogeurs SDF... Sans décalage fixe... Désormais, ils ont un nouveau toit. Ici.

Ritchie a dit…

Ou pas. Plutôt sur : coteouvert.blogspot.com

Gariguette a dit…

Je viens de lire des réactions d'écrivains au Brexit : la plupart sont en plein désarroi . Javier Cercas écrit : "c'est un peu notre faute ... on n'a parlé d'Europe qu'en termes économiques ... mais l'Europe culturelle, on ne l'a jamais faite ."

benoit a dit…

Bonsoir Richard,

Je suis passé sur ton coté ouvert prolongé....mais pour les commentaires, il faut avoir un compte ici et là, ce que je n'ai pas, étant un techno plouc comme on sait, et donc pas pu-pas su en laisser un, mais du bien de te lire prochainement, par là-bas. Amitiés bien vives!!!

Ritchie a dit…

Plus facile de faire une Europe économique, financière et administrative...
Ou pas

Ritchie a dit…

Bah Benoît c'est faisable
Demande à ta marraine Sylvie
Elle fut la première inscrite
Tu nous manquerais si tu ne venais laisser ta proesie peine d'à propos

Gariguette a dit…

... où l'on apprend que la gauche n'en finit pas de mourir avec ce soir la disparition de Michel Rocard ... grande tristesse mais en même temps quelle belle vie riche et passionnante !

Gariguette a dit…

"Le silence éternel des espaces infinis m'effraie .." (Pascal) "et on ne peut rien lui opposer à part la poésie ou la musique " ajoute Alexandre Astier à la fin de son spectacle 'l'Exo-conférence" ... Alors si vous aimez rire mais aussi réfléchir à notre vraie place dans l'Univers, apprendre les grands événements cosmologiques sans vous lasser et aussi vous émouvoir, c'est un spectacle pour vous . J'ai bien aimé ce final à la guitare - Astier est aussi un excellent musicien - et plus jamais les framboises n'auront le même goût... foi de gariguette :-)