mercredi 27 avril 2011

L'électro nique




Il fallait bien un jour que ça arrive. Créé de toutes pièces par les médias électroniques, la tête de gondole préférée de la ménagère de moins de cinquante ans s'est fait niquer par le clavier. Trois phrases dans un Journal du Dimanche et quinze jours de mise au ban. On meurt pas où on péche. Juste retour des choses. Complétement imbibé par la théorie du complot chère à son paranoïaque d'entraîneur francilien, Caveman retourne dans sa grotte. J'y trouve quelque chose d'assez jubilatoire, finalement. C'est même la parfaite parabole. Les médias fabriquent Chabal, et il se détruit dans les médias. Drôle de société que la nôtre, drôle de rugby. Comme le dit le philosophe Albaladejo: "Le rugby a suivi l'évolution de la société. Le contraire eut été préférable."Ca doit vous inspirer, non ?

21 commentaires:

Gilles2 entristé a dit…

s'il n'y avait que le rugby...!

Antoine qui lui jetterait bien la première pierre, mais bon, a dit…

Chabal a l'âge du Christ,
Il a la barbe du Christ.
Et pour certains, il n'est pas loin d'avoir son charisme.
Il fallait donc s'attendre à ce qu'il finisse par être crucifié.

Gilles2 ancien élève des maristes a dit…

Et que dire de son saint patron (lui aussi icône d'ailleurs) percé de flèches et de traits...

Antoine a dit…

Ce Sébastien là, il risque pas d'être transpercé par un trait d'esprit...

cds a dit…

Haha excellent Pierre Albaladejo!^^

Le rugby c'est la mise en scène de l'idée que seul le collectif engagé dans le combat peut surpasser l'antagonisme.

La société contemporaine réalise l'individu de masse, incapable de se concevoir soi-meme comme premier adversaire à combattre.

Cherchez l'erreur!

Quant aux médias, entreprises de simplification et de mystification, c'est bien beau tous ces idéaux, mais y a de la pub à vendre coco !

Je suis sûr que Chabal n'est pas le mauvais bougre, mais les plus vils parmi les journalistes tiennent là de quoi se régaler, ce qu'il ne leur viendrait pas une seconde à l'idée de lui dire ou de lui faire en tronchon-tronchon sur le pré, dans leurs "papiers", vont pas s'en priver… Press-business, show-business, ça fait chaud du zizi jusqu'aux fesses comme le chantonnait le regretté Jean Yanne…

rugbymane a dit…

Je me souviens d'un gamin, pas plus haut que trois pommes, croisé un jour avec son pôpa dans les gradins de Colombes où j'ai la chance d'aller souvent, bref, et alors que je lui demandais si déjà à son âge il aimait ça le rugby, il m'a répondu " moi je viens juste pour le grand-là, lui il est cromignon". Après, est-ce vraiment sa faute si on le sollicite à tout propos et pour n'importe quoi? fut un temps où c'était Villepreux (père)qu'on invitait dans les colonnes du rugby. le jdd, j'aimais surtout y lire Dany le rouge. A un moment, le mélange des genres...hein...Bientôt tous les journaux seront écrits par des anciens sportifs pros, des cinéastes, de toute façon ce sont bien des écrivains qui tiennent les chroniques littéraires ce qui ne choquent pas grand monde, je n'ai pas d'opinion, vraiment. Sauf que quand tu lis un entretien de Jean-Pierre Rives et que tu passes à Chabal en suivant, là tu te dis que les moches ont changé d'âme. Le Racing devrait y mettre bon ordre. Ou gagner un titre. on en connait des coachs qui manient à loisir polémique et mauvaise foi, mais eux ils ont gagné des autres avant. C'est tout Berbize, il me chauffe à crier partout à l'injustice. Et que le barbu lui emboite le pas, pfff. De toute façon l'injustice, jouer au rugby c'est quoi? Apprendre justement à faire avec cette foutue injustice. Bon le tour que prennent les choses en rugbymanie, ça aussi, ça me chauffe...

rugbymane a dit…

Au point d'écrire en tapant à côté des touches. Villepreux, c'était dans les colonnes de feu libé. Et les coachs auxquels je faisais référence, ce sont des titres qu'ils ont bien sur remporté, voilà.

Ritchie a dit…

L'équipe est presque grand complet... Séb, t'es où ?
Chabal profil bas, rien que pour ça...
Bon, je vous parie mon billet qu'il ne sera pas en Nouvelle-Zélande. Ni lui ni Bastareaud d'ailleurs. Alors qu'il serait bon qu'ils y soient. Qui sélectionnera ? Camou ? Blanco ? Revol ? Berbizier ?

rugbymane a dit…

Je n'aime pas trop quand tu dis " médias entreprises de simplification et de mystification", parce que, tu en conviendras aisément, pour le coup il s'agit d'une belle simplification, d'un raccourci vite pris.

cds a dit…

Il faut relire Marshall McLuhan.

cds a dit…

Y a même un lien internet dis-donc =) http://fr.wikipedia.org/wiki/Marshall_McLuhan

Mais pour comprendre en quoi les médias sont une entreprise de simplification et de mystification, internet ne suffit pas, ni ce qu'en disent les autres médias, mais son petit bouquin édité en 1968 "Pour comprendre les médias" est une valeur sûre…^

Ritchie a dit…

Ben voilà, ben oui, il est né des médias il meurt par les médias. Normal. Nous l'avons simplifié, le rugby, en l'identifiant à Chabal. Et Chabal, en être simple, n'a dit que ce qu'il pensait et comme il ne pense pas beaucoup, ni très longtemps, eh bien il n'a pas pensé qu'il parlait la voix du rugby, il s'imaginait autrement, juste un joueur, un "ouvrier", comme il dit, à 2 millions d'euros par an, mais un "ouvrier" quand même, avec la violence du verbe, le coup de rouge dans le cornet le soir en rentrant à la maison après une grosse journée de boulot, comme nous tous quoi, encore que moi, c'est plutôt douze ans d'âge pur malt, mais bon, les fleurs du malt, hein, ça se savoure, bref, Chabal était le rugby. On sait maintenant que le rugby c'est Sonny Bill Williams. Exit Caveman. Dans les médias. Et bientôt près de chez vous.

Gilles2 pinailleur a dit…

En 1968, on écrivait "media" et non pas "médias", c'est à dire sans accent
sur le e et sans s final (normal, media est déjà le pluriel de medium).
En revanche, à massage, le s s'impose!

Antoine a dit…

McLuhan a écrit sur le village planétaire. Chabal, c'est plutôt un village people...

cds a dit…

@Gilles2 : oui là tu pinailles, parce qu'aujourd'hui si tu écris media au lieu de médias, t'as non seulement les chieurs sur le râble, mais en plus tous les correcteurs orthographiques de la civilisation digitale.^^

Et sur le bouquin lui-même, c'est écrit "médias" =) http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://afourati.files.wordpress.com/2010/02/pour-comprendre-les-medias.jpg&imgrefurl=http://afourati.wordpress.com/2010/02/19/pour-comprendre-les-medias-de-mcluhan/&usg=__pIyazDnpL-53CpFewUbWZArlQkI=&h=1401&w=879&sz=452&hl=fr&start=0&sig2=6LUsDK5srvVpro45Dsr_Lg&zoom=0&tbnid=94WoqgDWFRBL6M:&tbnh=150&tbnw=94&ei=nlq4Tc-OM4Ko8AO758wd&prev=/search%3Fq%3Dpour%2Bcomprendre%2Bles%2Bm%25C3%25A9dias%26um%3D1%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26biw%3D1353%26bih%3D819%26tbm%3Disch&um=1&itbs=1&iact=rc&dur=448&page=1&ndsp=34&ved=1t:429,r:1,s:0&tx=56&ty=87

rugbymanesurmediatisé a dit…

La satiéte du spectacle dans le fond, quoi, Antoine...Chabal en idéal simplifié, oui, dans un sens. Avant lui, quand le poil n'était pas encore à la mode, Michalak l'imberbe servait de grattoir. Mais lui au moins il jouait, Chabal quand Basta rôte, lui il pète, fait même que ça.

Ritchie a dit…

Z'êtes mon régal du jour. Tenez, allez, petite info égotique. Je viens de récupérer le manuscrit du prochain Ritchie chez mon éditeur, Philippe Rey. Accepté. Je suis donc dessus pour le peaufiner. Ka Mate.

rugbymane a dit…

Hum, bien...Bien tout ça.

Gilles2 a dit…

Il est minuit, medianoche... Bonne nuit les poilus et bon peaufinage cher Ritchie publimane.

Seb en Ovalie... a dit…

Hello les amis,tout droit sorti des Rives de l'Escaut,de mon hôtel non particulier Bruxellois j'apprends de votre quotidien préféré que Chabal s'est gauffré!Revenant d'une Bastogne dominical du côté de Liège je me dis que franchement là ce caveman il pousse vraiment le bouchon trop loin.Gilbert devient le roi des Belges,Chabal persiste dans le roi des cons?La socièté n'a t'elle que ce qu'elle mérite...Moi ce type là,je l'ai toujours apprécié sur le banc (des accusés?) ou quand il parle dans sa barbe!Au moins c'est comme son jeu sans voie,on y comprend pas grand chose et c'est sûrement mieux ainsi...Au pilori St Sébastien,il finira sans doute,lui aussi,transpercé aux Arcs sur Argent(s)!Décidément,pour les quidams pogonophobes ou pour les peoples en Ovalie :"La vie n'est pas un long fleuve tranquille".

Ritchie a dit…

Ah oui, le voilà de retour... T'avais pris un pavé dans le carbu, Séb, toi le vrai, pas l'autre ?