mardi 25 mars 2014

Le club des cinq

Vingt-cinquième Crazy Ruck, donc, en bleu pour fêter les deux Grands Chelems. Et aucune allusion politique, qu'on se le dise haut et fort. Nous étions rue Princesse, cette fois-ci encore chez celui qui est devenu notre ami David. En prime deux solides tournées de Calvados maison pour affronter sereinement le retour notable du froid en sortant. Il fallait au moins ça. Fred avait, un peu plus tôt, célébré dignement avec du Haut-Médoc l'expression "passe coudée" inventée par Ritchie sur un offload de Picamoles face à Perpignan tandis que Le Tigre annonçait sans détour l'écriture imminente et à trois mains d'un nouvel opus né de l'imagination féconde et fertile d'Antoine, absent remarqué pour cause de deuxième tour à Saint-Mandé. Benoit évoquait ses pérégrinations à Bobigny aux côtés d'un Juanito en alerte verte du côté de Palaiseau. Une pensée pour les absents : Seb descendu à Grenoble relancer "La Firme" et Vince Motorhead retenu pour de tristes raisons familiales... Un Crazy Ruck où il fut question du musée de Twickenham, des vigiles de Jean-Bouin, des arrondissements parisiens en ballottage, de revers au filet, de genou endolori, d'un enfant à venir bientôt, du Népal où se construit une école pour orphelins - projet auquel nous sommes associés -, du Grand Canyon en folie et des feux de l'amour. De quoi nous donner envie d'y revenir.

4 commentaires:

Matthieu a dit…

Bien agréable de lire ça...
Au premier coup d'oeil, la devanture du resto fait penser à un manche de guitare, avec cordes et frettes.

Ritchie a dit…

Et je peux te dire que derrière le piano, le patron connait le musique ;-)
Hello Matthieu, content de te lire...
Comment vas-tu ? Quelles nouvelles ? Quand viens-tu faire un tour sur Paris ?

Matthieu a dit…

Bonjour à Tous,
Ca va bien. Toujours dans le Béarn, au pied des Pyrénées. Les nouvelles : la possibilité de travailler prochainement trois ou quatre fois cinq semaines à l'étranger, et de passer par Paris. Je vous fais signe si... on signe. Ce sera agréable de vous revoir. A+

Ritchie a dit…

Tu es le bienvenu. On s'arrangera pour organiser un Crazy rugby spécialement pour toi lors de ton passage à Paris...