dimanche 18 mai 2014

En attendant Beckett

C'est la bonne nouvelle de la semaine, avec la victoire de La Rochelle sur Pau en demi-finale d'accession de ProD2. Parce que pour ce qui est de la prochaine (vieille) finale de Top 14 entre Toulon et Castres qui s'annonce, le 31 mai prochain, elle n'augure rien de bon si je considère le contenu sportif d'un week-end soit-disant d'élite... Donc, la bonne nouvelle c'est la publication du premier des quatre tomes de l'épaisse (15 000 lettres sur soixante ans) correspondance envoyée par Samuel Beckett, avec ses faux airs de Guy Novès attendant le retour de vestiaire du soldat Fritz. Sur Proust, d'abord :" J'ai lu le premier volume de "Du côté de chez Swann", et je le trouve étrangement inégal. Il y a des choses incomparables et puis des passages qui sont d'une méticulosité pénible, artificiels et presque malhonnêtes. Il est difficile de savoir quoi en penser. Il maîtrise si absolument sa forme qu'il en devient le plus souvent l'esclave. Certaines de ses métaphores illuminent une page entière comme une brillante explosion, et d'autres semblent obtenues laborieusement dans le plus terne désespoir. Il possède l'équilibre le plus subtil, un équilibre tremblant et charmant, puis soudain il y a une stase, les balanciers bloqués sur une ligne parfaitement horizontale. Sa loquacité est certainement (...) intéressante et habile mais pas moins débordante, (...) vomissement larmoyant de tout ce qui a été ingurgité par des fausses dents et un ventre affligé de colique. Je pense qu'il buvait trop de tilleul. Et quand je pense qu'il faut que je le contemple sur son siège de cabinet pendant 16 volumes !" Lucide, il lâche sur l'existence :" Cette vie est terrible, et je ne sais comment l'endurer. Les mots d'esprit - cette si répugnante maladie - les ragots et la gentillesse. Les formules éternellement invariables de raillerie de bas étage et de potins demi-obscènes entièrement méprisables." Tellement d'actualité. Je frémis à l'idée de ce qu'il aurait pu écrire s'il avait vécu aujourd'hui, le doigt sur la tablette, les yeux dans le net ?

12 commentaires:

Juanito a dit…

Oui, mais en attendant moi j'ai une furieuse envie de chez Henri. Pas vous ?

Tiger a faim a dit…

Juanito, la voix de la raison... Toujours!

Ritchie a dit…

On peut envisager ça, mais, ce serait bien une fois la saison ovale des clubs terminée, genre début juin. Mardi 10 juin me parait bien. Qu'en pensez-vous ?

Tiger ready a dit…

Mardi 10, c'est bon pour moi...

Tiger ready a dit…

Mardi 10, c'est bon pour moi...

Ritchie a dit…

Alors va pour mardi 10 juin, non ? En plus, on aura vu un test du XV de France. Yaura de quoi discuter.

Juanito a dit…

Moto raide et moi même avons une réunion à déplacer ce jour là. On va essayer.

Tiger au standard a dit…

J'peux appeler pour une alerte la bombe ce jour là, si vous voulez... ;-)

BOX Six a dit…

Mardi 10 c'est bien!!

Ritchie a dit…

Alors si c'est bien c'est bon... Déplacez votre réu les cadors du petit écran... Je lance l'invitation...

Marcel Deux Flandres a dit…

Mardi 10 c'est bon!!

Anonyme a dit…

Toujours près à saisr une ouverture,en 10 je saisirai la bobine au bond après avoir fini de contempler un magnifique "Winter sleep"...