jeudi 24 mars 2016

Format à quatre

Pas d'impact player, de liste élargie ou cachée ; non, que du brutal, du dense avec les fous, du noyau dur, de l'historique. Les absents n'étant pas abonnés à taper en touche, les mots d'excuses étaient acceptés. Benoit à l'école, Christophe au théâtre, Juanito au tribunal, VPL au boulot, Léon au pays basque, Olivier sur les plateaux, François en Chine, Matthieu dans le Sud-Ouest, Motoraide au garage, Laurence avec Claude, Alex en studio...

Le Tigre, Antoine, Ritchie et Seb, donc, chez Henri ce jeudi midi pour ne pas évoquer le Tournoi de Novès : si peu à dire; l'actualité brûlante : tellement dramatique ; le personne politique : par lettre bien peu recommandable. Alors nous avons bavardé de nos projets : rugby pour le Tigre et Antoine, cinéma pour Seb, pensée(s) pour Ritchie.

Ce mardi, Nemer (Le Tigre) a été royal. Posé, souriant, subtil, tout en retenue, moitié-dérision moitié-émotion. Capitaine de table. Il était à l'heure. C'était même le premier d'entre nous devant le restaurant. Seb rayonnait tel le pur chevalier de la table ovale. Et Antoine, sorti du bureau à quatre épingles, repassait en anglais les plus beaux des essais.

En parlant de folio, nous avions aussi quelques ouvrages à échanger : Kaputt, de Curzio Malaparte (Pour Seb et Ritchie, à partager) ; Le Revenant, de Michael Punke (pour Nemer), Manuscrits de guerre, de Louis Poirier, aka M. Julien Gracq (pour Antoine). Ce qui fut fait.

En tournant autour des plats, nous avons parlé d'amitié, trente-quatrième Crazy Ruck en finesse, nos âmes de fond remontant au présent, partageant les liens sans les défaire, un midi d'ouverture qui touche à l'essentiel sans le dire, café, liqueur et vivre d'or. L'heure s'est arrêtée au cadran de nos montres.

9 commentaires:

Seb en Ovalie... a dit…

"Tant qu'il y aura des hommes, il y aura des guerres" disait Einstein. Ce midi Albert n'aurait vu que de la paix, des méninges toutes en élégances, de l'écoute, de l'amitié pure qui dure, un club de fous comme une fontaine de jouvence qui va droit au but touchant le cœur par chacun des regards portés sur l'autre...Une troupe qui le mois prochain va devenir itinérante en attendant dans quelques années la retraite du brave Ritchie pour convoler ensemble faire la noce du côté de Galles ! Ce soir je suis heureux comme Ulysse après un nouvelle escapade en Crazyland, un beau voyage des âmes entre hommes. 34eme crazyruck "The Party" en quatre parts était belle...

Ritchie a dit…

Crazyland, effectivement. Bien trouvé, Seb. Quant à l'heure de ma retraite, le rugby n'étant pas encore la Berezina, il ne faudra pas être pressé pour aller au pays de Galles qui semble être de tous le Graal.

Antoine a dit…

Chouette moment, indeed.

Benoit a dit…

Vous m'avez manqué, mes petits chats( Mais c'était pour la bonne cause, alors ça a quelque peu adouci ma peine)...Me tarde de vous revoir...Je vous embrasse et vous souhaite le meilleur...

Antoine a dit…

On fera le prochain un jour où tu seras dispo.

Ritchie a dit…

Effectivement, Antoine, tu as raison. Mais la prochaine fois, ce sera à Grenoble. Dans un mois. 35e Crazy Ruck avec Sylvie-Gariguette. Jeudi 21 avril. Seb, Christophe, Benoit et Ritchie se sont inscrits. D'autres partants ?

Sylvie a dit…

eh oui Next stop Grenoble Village ! avec "des chats et des hommes " selon Benoit ( Steinbeck ou presque ) . Le Palais nous attend, dans un espace rien que pour nous, - j'ai demandé "confortable" rapport à nos vieux os de futurs retraités au Pays de Graalles Richie ;-) Il me faudra juste le nombre exact de convives et les horaires ( 13h 19h toujours ou bien ?....) et en avant Guingamp ! Can't wait moi !

André Boeuf a dit…

Sylvie-Gariguette...
O.K. J'avais quelques signes...
O.K.
André Bœuf

Ritchie a dit…

13h-18h30, Sylvie, le 21 avril. A priori, nous serons cinq. Sauf si d'ici là, d'autres convives se greffent.